Le Groupe Léopards

vendredi, avril 10, 2020

Accord de paix en Ituri entre le gouvernement et la FRPI: le ministre de la défense confirme l’éminence de la signature

- Publicité-

Lors de la réunion extraordinaire du vingt-deuxième conseil des ministres tenue jeudi 20 février à la cité de l’Union Africaine, le ministre national en charge de la défense et des anciens combattants a, intervenant dans les points d’information sur l’état sécuritaire du pays, indiqué l’éminence de la signature de l’accord pour la paix en Ituri.

Après plus de 5 mois de précantonnement, en territoire de Djugu, des ex-combattants des forces pour la résistance patriotique de l’Ituri, FRPI en sigle, le gouvernement accélère les démarches nécessaires pour mettre en application effective des recommandations contenues dans l’accord, afin du processus de la pacification de l’Ituri.

« Dans le territoire de Djugu, on doit confirmer l’imminence de la signature de l’accord pour la paix entre le Gouvernement et la FRPI » a indiqué Aimée Nkoy Mukena avant de poursuivre que  » les FARDC ont aussi lancé la traque contre le nouveau groupe armé à connotation tribale dénommée FIRP (Forces des Intégrationnistes Résistants et Patriotes du Congo), en territoire d’Irumu. » note le compte-rendu du conseil des ministres.

Le retard de la signature de l’accord inquiétait

Pre-cantonnés à Azita, près de Gety, dans le territoire d’Irumu après leur reddition aux FARDC, il y a plus de 5 mois, les ex-miliciens de forces des résistances patriotiques de l’Ituri s’inquiétaient du désintéressement du gouvernement congolais à leur sort, dûment repris dans l’accord de paix qui tardait à être signé entre les deux parties.

Le retard de la signature de cet accord impliquait à ces jours des conséquences néfastes au vécu quotidien de ses ex-combattants de la FRPI, indiquait en début février, une ONG locale qui s’occupe de leur encadrement au site de précantonnement.

Cette ONG d’appui à la communication interculturelle et autopromotion rurale (ACIAR) soulignait que la situation de ces miliciens est déplorable et la prise en charge de ceux-ci est devenue une tâche lourde.

Même inquiétude lancée jeudi 06 février par le général autoproclamé Mbadu Adirudu qui disait attendre en urgence la signature de l’accord dans un délai record: « Je ne veux pas que ce processus soit comme une femme enceinte qui accouche un mort né ». avait-il poursuivi.

Cependant, les organisations de la société civile de la région craignaient des représailles de ces ex-combattants si l’accord de paix traînait encore les pas au niveau du gouvernement central.

Notons qu’après plus de dix ans dans la forêt, les éléments de la force des résistances patriotiques de l’Ituri estimés à plus de 1127 et plus de 2500 dépendants ont jugé utile de servir la nation dans le secteur de la défense de l’intégrité territoriale.

Serge SINDANI /(@sergesindani01)| ICI KIVU

- Publicité -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

EN CONTINU

Bukavu: Une dizaine de militants de l’UNC interpellés dans une manifestation de soutien à Vital Kamerhe

Plusieurs militants et cadres de l'UNC Bukavu sont descendus dans les rues de Bukavu pour s'opposer à l'arrestation de leur président national...

Covid19 au Nord-Kivu : la députée Adèle Bazizane insiste sur la promotion agricole pour garantir un plan d’auto alimentation locale au pays

Adele Bazizane Maheshe, rapporteur de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu est allée sensibiliser sa base du territoire de Nyiragongo contre le coronavirus, les...

Ituri: 10 miliciens neutralisés à Djugu, le commandant des opérations lance un dernier message à la milice «CODECO»

Lors des derniers intenses combats frontales engagés depuis mercredi 08 avril dans le secteur de Walendu Pitsi en territoire de Djugu, l'armée...

Ituri: Dyaro et Lonjango, deux bastions de la milice «CODECO» sous contrôle des FARDC, Un autre chef rebelle neutralisé

D'après le porte-parole des forces armées basées en Ituri, contacté par Radio Okapi, deux bastions des rebelles assimilés à la milice «Codeco»...

Beni: CEPADHO demande à l’armée de remonter ses stratégies pour protéger efficacement la population civile

Dans son bulletin d'information paru tard dans la nuit de ce mardi 07 avril 2020,le centre d'étude pour la promotion de la...

à la une

Bukavu: Une dizaine de militants de l’UNC interpellés dans une manifestation de soutien à Vital Kamerhe

Plusieurs militants et cadres de l'UNC Bukavu sont descendus dans les rues de Bukavu pour s'opposer à l'arrestation de leur président national...

Ituri: 10 miliciens neutralisés à Djugu, le commandant des opérations lance un dernier message à la milice «CODECO»

Lors des derniers intenses combats frontales engagés depuis mercredi 08 avril dans le secteur de Walendu Pitsi en territoire de Djugu, l'armée...

Gestion de l’eau à Goma ; Les magouilles de « Mercy Corps » et « Congo Maji » sont-elles dévoilées ? (Exclusif)

La gestion de réseau de distribution d’eau confiée à Congo Maji, une société partenaire de Mercy Corps en province du Nord-Kivu pour...