Le Groupe Léopards

lundi, septembre 21, 2020

Irumu : 5 femmes violées lors d’une incursion d’hommes armés à Walu

Cinq femmes déplacées de guerre ont été violées en l’espace de cinq jours dans le village de Walu, en chefferie de Babelebe, dans le territoire d’Irumu (Ituri), a signalé mardi 15 septembre le chef de groupement Ngobanyama à Radio Okapi.

Les victimes, qui ont cinquante ans révolus, ont été surprises dans la brousse pendant qu’elles vaquaient à leurs occupations. Ces cas de violences sexuelles sont attribués aux hommes armés non autrement identifiés, qui se livrent à des nombreuses exactions dans la zone, notamment de pillage de biens.

Ces femmes sont des déplacées de guerre, qui ont fui les atrocités des groupes armés depuis environ deux mois pour se réfugier dans la brousse à Walu, à une vingtaine de kilomètres au nord de Bunia précisent nos confrères.

C’est pendant qu’elles étaient en quête de la survie qu’elles sont tombées dans le filet des hommes armés qui ont abusé d’elles. L’une d’elles a été violée dimanche 13 septembre par cinq hommes. Toutes ces femmes, dont l’âge varie entre 50 et 75 ans, sont abandonnées à leur triste sort.
Cette situation inquiète les autorités coutumières locales, qui dénoncent les exactions des inciviques qui se multiplient dans la zone. Des nombreux habitants sont également dépouillés de leurs biens, notamment des chèvres et des poules.

Le chef de groupement de Ngobanyama indique que ces violences n’encouragent pas le retour de la population dans leurs milieux d’origine. Il sollicite l’implication des autorités pour la protection de la population, qui vit dans le traumatisme.

Cinq femmes déplacées de guerre ont été violées en l’espace de cinq jours dans le village de Walu, en chefferie de Babelebe, dans le territoire d’Irumu (Ituri), a signalé mardi 15 septembre le chef de groupement Ngobanyama.
Les victimes, qui ont cinquante ans révolus, ont été surprises dans la brousse pendant qu’elles vaquaient à leurs occupations. Ces cas de violences sexuelles sont attribués aux hommes armés non autrement identifiés, qui se livrent à des nombreuses exactions dans la zone, notamment de pillage de biens.

Ces femmes sont des déplacées de guerre, qui ont fui les atrocités des groupes armés depuis environ deux mois pour se réfugier dans la brousse à Walu, à une vingtaine de kilomètres au nord de Bunia. C’est pendant qu’elles étaient en quête de la survie qu’elles sont tombées dans le filet des hommes armés qui ont abusé d’elles. L’une d’elles a été violée dimanche 13 septembre par cinq hommes. Toutes ces femmes, dont l’âge varie entre 50 et 75 ans, sont abandonnées à leur triste sort.
Cette situation inquiète les autorités coutumières locales, qui dénoncent les exactions des inciviques qui se multiplient dans la zone. Des nombreux habitants sont également dépouillés de leurs biens, notamment des chèvres et des poules.

Le chef de groupement de Ngobanyama indique que ces violences n’encouragent pas le retour de la population dans leurs milieux d’origine. Il sollicite l’implication des autorités pour la protection de la population, qui vit dans le traumatisme.

Merveilles Kiro

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

EN CONTINU

Beni : Au moins 10 personnes tuées et des maisons incendiées par des ADF à Mbau

Une nouvelle incursion a été signalée la nuit de ce dimanche 20 septembre en secteur Beni-Mbau dans le territoire de Beni en...

Nord-Kivu: un officier des FARDC arrête 4 civils à Kainama pour tentative d’achat illégal d’armes

En quête de moyens pour assurer leur auto-défense, 4 civils ont été arrêtés pour avoir tenté d'acheter des armes au près d'un...

Thomas LUBANGA: « il est temps de rendre à l’Ituri son sourire »

Thomas Lubanga, ancien leader des guerres, veut contribuer au processus de la pacification effective de l'Ituri. Après plusieurs affres des guerres interethniques,...

Activismes de la CODECO à Djugu: le gouvernement note en partie l’absence d’une prise en charge totale des « Rendus »

Dans le territoire de Djugu, en province de l'Ituri, l’activisme de certains membres du groupe armé de la CODECO est dû en...

Les recherches des corps des creuseurs et des survivants éventuels de l’éboulement de Kamituga se poursuivent (Gilbert Kankonde)

les recherches des corps des creuseurs et des survivants éventuels de l’éboulement survenu au carré minier D3 situé dans la ville de...

à la une

Thomas LUBANGA: « il est temps de rendre à l’Ituri son sourire »

Thomas Lubanga, ancien leader des guerres, veut contribuer au processus de la pacification effective de l'Ituri. Après plusieurs affres des guerres interethniques,...

Nord-Kivu: l’opération « délivrance de Mayangose » a fait baisser l’activisme des terroristes ADF à Beni

La pression exercée ces derniers jours par les FARDC contre les terroristes étrangers ADF et toutes les forces négatives dans l’opération «...

Nord-Kivu : Face au danger que présente le Gaz carbonique dans le Golf de Kabuno, Felix Tshisekedi appelle les ministères sectoriels à prendre des...

Le Président de la République, Felix Tshisekedi Tshilombo a, lors du 49e conseil des ministres tenu ce vendredi 19 septembre, fait part...