Le Groupe Léopards

Monday, March 1, 2021

Les victimes de la guerre de “six jours” exigent à Félix Tshisekedi des explications sur le report du procès entre la RDC et l’Ouganda à la CIJ

Des victimes, mamans, vieux aux côtés des mouvements citoyens des jeunes et plusieurs structures sociales ont manifesté leurs ras-le-bals face à qu’ils ont qualifié de “la non implication du gouvernement Congolais” dans cette affaire, il ya près de 19 ans ces activités armées qui ont fait au moins 1200 morts et 3 000 blessés spécialement des civils. Des obus estimés à 7000 avaient décimé la ville de Kisangani.

“Nous sommes dans la marche pour exprimer notre indignations face au dernier report des audiences publiques parceque nous attendions suivre de près ces procès pour savoir notre sort en tant que victimes après plusieurs autres reports” s’est convié à ICI KIVU, Mateus Kanga, président des parlementaires débouts à Kisangani.

“Je suis victime de la guerre en juin 2000 ici à Kisangani. Je marche pour que la justice fasse son travail car l’armée Ougandaise et celle du Rwanda ont usé des armes lourdes pour nous détruire et depuis lors notre gouvernement ne s’implique pas pour que l’Ouganda répare ces préjudices causés chez nous” a ajouté à ICI KIVU, une manifestante.

Dans leur mémorandum d’abord déposé à l’Assemblée provinciale et enfin au gouvernorat de la province de la Tshopo, les victimes de cette succession d’affrontements entre deux armées étrangères, exigent au président de la république “des explications claires et sincères sur la vraie motivation du dernier procès reporté par la CIJ”.

Elles recommandent la construction d’un mémorial pour les victimes des guerres d’août 1999 et de juin 2000 à Kisangani et la construction de la ville de Kisangani, devenue, selon les marchants, l’ombre d’elle-même depuis les différentes guerres et atrocités qu’a connue jadis Stanleyville. Reçu par le gouverneur de la Tshopo, il a promit le transmettre à qui des droits avant de réitérer l’attachement du chef de l’État aux désidératas de son peuple.

Manifestation des membres de familles de victimes de la guerre de 6 jours. Photo: Serge Sindani/ICI KIVU

Passant par plusieurs carrefours de la ville de Kisangani, cette marche non violente a eu comme point de chute à l’exécutif provincial. Dans les manifestations, les jeunes du mouvement LUCHA, le parlement debout et d’autres patriotes y ont été visibles pour accompagner la lutte des victimes des guerres et les forces vives de la société civile de la Tshopo.Ceux-ci promettent de se mobiliser en un seul homme pour faire valoir leurs droits et honorer leurs martyrs.

Rappelons que les audiences publiques consacrées à la question des réparations dans l’affaire des activités armées sur le territoire du Congo par la cour internationale de Justice,ont été prévues du 18 au 22 novembre dernier.Ces procès sont reportés, à une date non encore révélée, après la visite du président Congolais à son homologue Ougandais.

Serge Sindani (@sergesindani01) | ICI KIVU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

EN CONTINU

Minembwe : « Tous les Congolais méritent l’opportunité de vivre en tranquillité et sans menace des groupes armés » Mike Hammer

Apres le Nord-Kivu, l’ambassadeur des Etas Unis d’Amerique en RDC, Mike Hammer est au Sud-Kivu toujours dans l’Est de la RDC. Ce mercredi 30 septembre,...

Tshopo : “vives inquiétudes” de l’ONG VSV sur la vie de Dismas Kitenge, menacé de mort

Dans un communiqué de presse rendu public lundi 28 septembre 2020, dont ICI KIVU en détient une copie, la Voix des Sans Voix pour...

Sud-Kivu : Deux éléments Maï-Maï du groupe Hamakombo sont poursuivis pour crimes contre l’humanité

Le tribunal militaire de garnison de Bukavu a ouvert le procès contre 2 éléments Maï-maï du groupe Hamakombo, depuis le lundi 28 septembre 2020,...

Goma : le gouverneur Kasivita et Meersschaert ont échangé sur la coopération entre la Belgique et le Nord-Kivu

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, s'est entretenu, mercredi 23 septembre 2020 à Goma, une délégation du royaume de Belgique conduite par Stefan...

Sénat: Thambwe Mwamba a reçu les députés provinciaux de la Tshopo, porteurs des désidératas liés au développement de cette province

En séjour à kinshasa, depuis près d'un mois, les députés provinciaux de la Tshopo ont apporté sur la table du président du sénat, Alexis...

à la une