Le Groupe Léopards

Friday, February 26, 2021

Beni, les FARDC disent avoir déjà neutralisé quatre des six chefs ADF et capturé 80 combattants et dépendants

Avant de passer aux conquêtes et aux chiffres, il a tout d’abord présenté les condoléances aux familles des victimes mais aussi à toute la population du Nord Kivu. Il a par ailleurs remercié la population, la société civile et la LUCHA pour l’engagement citoyen manifesté dans l’accompagnement des FARDC. Le général Major Richard Kasonga a appelé la population à se désolidariser de l’ennemi.

“Qu’on ne se trompe pas d’ennemie, l’ennemi ce n’est pas la police, l’armée, l’ennemi c’est pas la Monusco, l’ennemi c’est l’ADF qui, à travers ses agents dormants opère maintenant dans la ville et pousse les gens à poser des actes d’incivismes qui gênent l’armée”, a fait savoir le porte parole des FARDC.

Il est revenu sur le succès de la première opération dans ces opérations de grandes envergures qui était nommée ” Délivrance Mayangose” et qui s’était soldée par une réussite totale, il ne reste que le nettoyage complet pour que cet endroit soit ouvert à sa population. Selon Richard Kasonga, tous les objectifs militaires assignés aux FARDC ont été atteints.

En terme de bilan, il présente le bilan comme suit, 4 des 6 chefs terroristes ADF tués, 80 combattants ADF et dépendants capturés et sont entre les mains des FARDC maintenant. Il précise que les FARDC ont conquis Chochota où ils ont trouvé habitation de ADF, un dispensaire et le lieu où s’effectuait les pendaisons des leurs capturés.

Les FARDC ont également neutralisé  Kididiwe1 et 2 où ils ont trouvé le quartier général des ADF où se planifiait toutes les incursions avec une existence d’un réseaux téléphonique dense. Ils ont aussi pris le contrôle de Mwalika où ils ont trouvé des champs de chanvres, de Maïs, des haricots et même du riz. C’est dans ce coins que les FARDC ont rencontré le centre de recrutement des ADF, précise le général Major Richard Kasonga.

Il ajoute que sur le lieux ils ont récupéré preuve que c’est aussi le lieu de radicalisation des jeunes mais aussi de la monnaie Tanzanienne et burundaise preuve de l’implication des étrangers dans cette rébellion. Les Forces Armées de la RDC viennent de donner à la population un numéro vert à utiliser chaque fois qu’un mouvement suspects sera remarqué, il s’agit du +243 820 800 005.

Augustin Mosange/ Icikivu.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

EN CONTINU

Minembwe : « Tous les Congolais méritent l’opportunité de vivre en tranquillité et sans menace des groupes armés » Mike Hammer

Apres le Nord-Kivu, l’ambassadeur des Etas Unis d’Amerique en RDC, Mike Hammer est au Sud-Kivu toujours dans l’Est de la RDC. Ce mercredi 30 septembre,...

Tshopo : “vives inquiétudes” de l’ONG VSV sur la vie de Dismas Kitenge, menacé de mort

Dans un communiqué de presse rendu public lundi 28 septembre 2020, dont ICI KIVU en détient une copie, la Voix des Sans Voix pour...

Sud-Kivu : Deux éléments Maï-Maï du groupe Hamakombo sont poursuivis pour crimes contre l’humanité

Le tribunal militaire de garnison de Bukavu a ouvert le procès contre 2 éléments Maï-maï du groupe Hamakombo, depuis le lundi 28 septembre 2020,...

Goma : le gouverneur Kasivita et Meersschaert ont échangé sur la coopération entre la Belgique et le Nord-Kivu

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, s'est entretenu, mercredi 23 septembre 2020 à Goma, une délégation du royaume de Belgique conduite par Stefan...

Sénat: Thambwe Mwamba a reçu les députés provinciaux de la Tshopo, porteurs des désidératas liés au développement de cette province

En séjour à kinshasa, depuis près d'un mois, les députés provinciaux de la Tshopo ont apporté sur la table du président du sénat, Alexis...

à la une