Le Groupe Léopards

Sunday, February 28, 2021

Insécurité à l’Est: “la Tshopo n’est pas insouciante de ce qui se passe à Beni” lancent les jeunes Boyomais dans une marche contre les massacres

Vers 11h30 locale, c’est toute la bonne partie de la commune Makiso à Kisangani qui bouge au rythme des clakxons et des poésies pour décrier la situation de Beni.Banderoles rouges affilées sur les têtes,Jeunes étudiants, la communauté Yira, la Lucha, le parlement debout, les jeunes de l’espoir et plusieurs autres mouvements citoyens aux côtés des victimes de la guerre de six jours sont dans les rues, bravant ainsi une pluie battante sur la ville Boyomaise depuis 8h00.

“Nous marchons contre les tueries qui s’accentuent dans les zones de l’Est notamment à Beni où l’ADF, depuis des années, tue et massacre paisiblement la population. Et nous en avons mal. En tant que Congolais, la Tshopo n’est pas insouciante de ce qui se passe à Beni. Nous demandons au gouvernement de mettre ses moyens possibles pour stopper ces tueries qui endeuillent le pays chaque jour” indique un manifestant qui requiert l’anonymat à ICI KIVU.

Cependant, dans la foule, des calicots et banderoles ont été brandis par les manifestants, visiblement vêtus en noir. Sur les uns, l’on pouvait aussi bien lire “Monusco dégage”.

Des habitants de Kisangani manifestent contre les tueries de Beni. ©: Serge Sindani/ICI KIVU

“Depuis le début des dernières opérations militaires face à ces rebelles Ougandais ADF, la Monusco n’a rien fait et on tue pas loin de longueur avec leurs installations notamment à Beni , Boikene où on a atrocement tué nombreux civils. Nous demandons à la Monusco de dégager notre pays car ils ont lamentablement échoué à leur mission de stabilisation de la RDC et surtout l’Est secoué par les violences armées” lance l’étudiant Charité Vwami, ressortissant de Beni.

Passant par plusieurs artères de la ville, les manifestations ont chuté au gouvernorat de la province de la Tshopo pour le dépôt d’un mémorandum contenant leurs désidératas adressés au President de la république, Félix Tshisekedi. Malgré la pluie, les jeunes indignés contre les massacres des civils à Beni n’ont pas cédé à l’Entente du gouverneur qui, pour sa part, n’est pas venu réceptionné le document.

Quelques minutes plus tard, ceux-ci se sont vus contraints par la police pour dégager l’espace du gouvernorat sans pour autant déposer le mémo. Cette situation alimente depuis ces jours une colère dans le chef de ces jeunes manifestants qui promettent des grandes actions.

Serge Sindani (@Sergesindani01) |ICI KIVU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

EN CONTINU

Minembwe : « Tous les Congolais méritent l’opportunité de vivre en tranquillité et sans menace des groupes armés » Mike Hammer

Apres le Nord-Kivu, l’ambassadeur des Etas Unis d’Amerique en RDC, Mike Hammer est au Sud-Kivu toujours dans l’Est de la RDC. Ce mercredi 30 septembre,...

Tshopo : “vives inquiétudes” de l’ONG VSV sur la vie de Dismas Kitenge, menacé de mort

Dans un communiqué de presse rendu public lundi 28 septembre 2020, dont ICI KIVU en détient une copie, la Voix des Sans Voix pour...

Sud-Kivu : Deux éléments Maï-Maï du groupe Hamakombo sont poursuivis pour crimes contre l’humanité

Le tribunal militaire de garnison de Bukavu a ouvert le procès contre 2 éléments Maï-maï du groupe Hamakombo, depuis le lundi 28 septembre 2020,...

Goma : le gouverneur Kasivita et Meersschaert ont échangé sur la coopération entre la Belgique et le Nord-Kivu

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, s'est entretenu, mercredi 23 septembre 2020 à Goma, une délégation du royaume de Belgique conduite par Stefan...

Sénat: Thambwe Mwamba a reçu les députés provinciaux de la Tshopo, porteurs des désidératas liés au développement de cette province

En séjour à kinshasa, depuis près d'un mois, les députés provinciaux de la Tshopo ont apporté sur la table du président du sénat, Alexis...

à la une