Le Groupe Léopards

Saturday, February 27, 2021

Une vaste campagne de vaccination contre la rougeole cible 2,2 millions d’enfants au Nord-Kivu

La RDC connaît également l’épidémie de rougeole la plus importante et la plus grave au monde, touchant l’ensemble de ses 26 provinces. Depuis le début de 2019, plus de 250 000 cas suspects et plus de 5 000 décès, principalement parmi les enfants de moins de cinq ans, ont été enregistrés.

Cette campagne clôt la deuxième phase de la vaccination préventive de masse et sera suivie d’une troisième et dernière phase dans les dix provinces restantes : Bas Uélé, Équateur, Haut Katanga, Haut Lomami, Haut Uélé, Kasaï Oriental, Lualaba, Maniema, Mongala et Tshuapa. Elle atteindra finalement 18,9 millions d’enfants à travers le pays d’ici la fin de l’année, en particulier ceux qui ont peut-être été oubliés par la vaccination systématique écrit un communiqué de l’OMS reçu par ICI KIVU.

“Alors que l’épidémie d’Ebola en RDC a attiré l’attention du monde et que des progrès ont été réalisés pour sauver des vies, nous ne devons pas oublier les autres besoins urgents du pays en matière de santé,” a déclaré le Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique. “Cette nouvelle campagne de vaccination vise à protéger les enfants du Nord-Kivu, ainsi que d’autres régions du pays, d’une maladie facilement évitable grâce à un vaccin.”

Les faibles taux de vaccination et les niveaux élevés de malnutrition ont contribué à l’expansion de l’épidémie de rougeole et aux taux de mortalité élevés qui en découlent.

Au Nord-Kivu, la vaccination contre la rougeole se déroule dans un contexte volatile, caractérisé par une grande insécurité, en particulier autour de la ville de Beni et du territoire de Masisi.

“Dans le contexte du Nord-Kivu, où la population est très mobile, il est impératif de tendre la main aux voyageurs et de veiller à ce que leurs enfants soient également couverts. Chaque enfant devrait recevoir son vaccin afin qu’il soit bien protégé et puisse grandir en bonne santé,” a indiqué Deo Nshimirimana, représentant par intérim de l’OMS en RDC.

Fiston Mahamba (@FMLarousse)|ICI KIVU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

EN CONTINU

Minembwe : « Tous les Congolais méritent l’opportunité de vivre en tranquillité et sans menace des groupes armés » Mike Hammer

Apres le Nord-Kivu, l’ambassadeur des Etas Unis d’Amerique en RDC, Mike Hammer est au Sud-Kivu toujours dans l’Est de la RDC. Ce mercredi 30 septembre,...

Tshopo : “vives inquiétudes” de l’ONG VSV sur la vie de Dismas Kitenge, menacé de mort

Dans un communiqué de presse rendu public lundi 28 septembre 2020, dont ICI KIVU en détient une copie, la Voix des Sans Voix pour...

Sud-Kivu : Deux éléments Maï-Maï du groupe Hamakombo sont poursuivis pour crimes contre l’humanité

Le tribunal militaire de garnison de Bukavu a ouvert le procès contre 2 éléments Maï-maï du groupe Hamakombo, depuis le lundi 28 septembre 2020,...

Goma : le gouverneur Kasivita et Meersschaert ont échangé sur la coopération entre la Belgique et le Nord-Kivu

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, s'est entretenu, mercredi 23 septembre 2020 à Goma, une délégation du royaume de Belgique conduite par Stefan...

Sénat: Thambwe Mwamba a reçu les députés provinciaux de la Tshopo, porteurs des désidératas liés au développement de cette province

En séjour à kinshasa, depuis près d'un mois, les députés provinciaux de la Tshopo ont apporté sur la table du président du sénat, Alexis...

à la une