Le Groupe Léopards

Monday, March 1, 2021

“Le destin d’Aurélie Salva “, un roman inspiré de Augustine Yema pour illustrer la souffrance des filles orphelines maltraitées par les familles d’accueil

Ce roman qui explique en réalité la vie de son auteure, qui, après la mort de son père “Salvador ” à son très jeune âge , n’a connue que mauvais traitements dans les familles d’accueil au sein desquelles elle a été contrainte d’aller vivre, mais sans prendre du recul sur son parcours elle a fini par atteindre son objectif. 

En 233 page, Augustine Yema revient sur son vécu mélangé de l’imaginaire qu’elle a résumé en près de 27 chapitres dont “lorsque tout semble perdu, Dieu est là” , ” Une fatale découverte ” ,”Ma nouvelle maison ” , ” Le miracle forcé “, ou encore ” Mon beau-frère” pour parler de la vie, de certains problèmes sociaux de base qui ont trait à la persécution des enfants dans les foyers d’accueil, qui par ailleurs, déballe quelques aspects politiques de son pays auxquels elle associe certains événements. 

” J’ai écrit sur Aurélie mais c’est plutôt ce que vivent les jeunes filles dans des familles d’accueil. J’ai voulu, à travers ce roman, relever les problème auxquels ces filles (orphelines) font face. L’histoire s’est inspirée de la vie de cette jeune fille orpheline mais à laquelle j’ai augmenté d’autres événements imaginaires pour donner du goût” a raconté Yema à Icikivu.

Cette romancière, qui s’est autofinancée pour publier sa première oeuvre, est aussi revenue sur les difficultés qu’elle a rencontrées de l’édition à la publication. 

” Je sais qu’en RDC les gens ne lisent pas trop mais je l’ai quand même fait puisque c’est ma passion d’écrire depuis l’enfance. J’ai eu du mal à rejoindre les maisons d’édition européennes pour leurs plusieurs exigences mais aussi le fait qu’elles sont énormément chères” a-t-elle expliqué avant de preciser que le roman a été édité par Domi et familles, une maison d’édition d’ouvrages littéraires congolaise basée à Kinshasa.

Lauréate du prix de la belle histoire des réfugiés de l’UNHCR et membre du comité des écrivains chretiens d’Afrique, Augustine Yema a toujours prôné l’égalité entre deux classes sociales, le riche et le pauvre. 

Merveilles Kiro (@Kiromerveilles) /Icikivu.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

EN CONTINU

Minembwe : « Tous les Congolais méritent l’opportunité de vivre en tranquillité et sans menace des groupes armés » Mike Hammer

Apres le Nord-Kivu, l’ambassadeur des Etas Unis d’Amerique en RDC, Mike Hammer est au Sud-Kivu toujours dans l’Est de la RDC. Ce mercredi 30 septembre,...

Tshopo : “vives inquiétudes” de l’ONG VSV sur la vie de Dismas Kitenge, menacé de mort

Dans un communiqué de presse rendu public lundi 28 septembre 2020, dont ICI KIVU en détient une copie, la Voix des Sans Voix pour...

Sud-Kivu : Deux éléments Maï-Maï du groupe Hamakombo sont poursuivis pour crimes contre l’humanité

Le tribunal militaire de garnison de Bukavu a ouvert le procès contre 2 éléments Maï-maï du groupe Hamakombo, depuis le lundi 28 septembre 2020,...

Goma : le gouverneur Kasivita et Meersschaert ont échangé sur la coopération entre la Belgique et le Nord-Kivu

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, s'est entretenu, mercredi 23 septembre 2020 à Goma, une délégation du royaume de Belgique conduite par Stefan...

Sénat: Thambwe Mwamba a reçu les députés provinciaux de la Tshopo, porteurs des désidératas liés au développement de cette province

En séjour à kinshasa, depuis près d'un mois, les députés provinciaux de la Tshopo ont apporté sur la table du président du sénat, Alexis...

à la une