Le Groupe Léopards

Saturday, March 6, 2021

Sud-Kivu : Opérations militaires contre les groupes armés, plussieurs centaines de personnes vivent dans une situation humanitaire déplorable (CICR)

 L’armée congolaise avait fait l’annonce le 8 décembre 2019, de la capture d’un groupe de plus de 1 800 personnes, composé de membre du Congrès National pour le Renouveau Démocratique (CNRD) et de leurs familles, sur les hauts plateaux de Kalehe, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) est intervenu très rapidement pour répondre aux besoins humanitaires les plus pressants.

La situation humanitaire au camp militaire de Nyamunyunyi est extrêmement préoccupante . Jusque là, 17 personnes dont 9 enfants y sont décédées. Le 16 décembre, 302 personnes ont été transférées et il reste encore plus de 1 400 personnes dans ce camp.

Le CICR parle aussi de la saturation de l’hopital provincial

« Nous avons transféré 2 blessés et  10 enfants malades à l’hôpital provincial général de référence de Bukavu au Sud-Kivu qui est actuellement saturé ». a revelé Lucile Pio, déléguée santé du CICR.

Le CICR annonce egalement avoir distribué une demi-tonne de médicaments et de matériel de soin à l’hôpital de Nyamunyunyi et visité des centaines de personnes privées de leur liberté.

Le CICR indique avoir recueilli 281 enfants qu’il a placés dans un centre de transit et d’orientation géré par le bureau pour le volontariat au service de l’enfance et de la santé (BVES), une organisation spécialisée dans le domaine de la protection de l’enfance. Il espère réunir ces enfants à leurs familles avant tout nouveau transfert.

« Il est fondamental que le processus de transfert mis en place soit en pleine conformité avec les garanties établies par le droit international. Nous demandons aux autorités, avant toute nouvelle décision, de s’assurer que les transferts se fassent de manière informée, et volontaire pour toutes les personnes considérées à risque », rappelle Jeremy England, chef de délégation du CICR en RDC.

 « Les personnes privées de liberté, leurs familles, les malades et les blessés doivent être traitées avec humanité et dans le respect de leur dignité. » ajoute-t-il

Fiston Mahamba et Merveilles Kiro / ICIKIVU.COM

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

EN CONTINU

Minembwe : « Tous les Congolais méritent l’opportunité de vivre en tranquillité et sans menace des groupes armés » Mike Hammer

Apres le Nord-Kivu, l’ambassadeur des Etas Unis d’Amerique en RDC, Mike Hammer est au Sud-Kivu toujours dans l’Est de la RDC. Ce mercredi 30 septembre,...

Tshopo : “vives inquiétudes” de l’ONG VSV sur la vie de Dismas Kitenge, menacé de mort

Dans un communiqué de presse rendu public lundi 28 septembre 2020, dont ICI KIVU en détient une copie, la Voix des Sans Voix pour...

Sud-Kivu : Deux éléments Maï-Maï du groupe Hamakombo sont poursuivis pour crimes contre l’humanité

Le tribunal militaire de garnison de Bukavu a ouvert le procès contre 2 éléments Maï-maï du groupe Hamakombo, depuis le lundi 28 septembre 2020,...

Goma : le gouverneur Kasivita et Meersschaert ont échangé sur la coopération entre la Belgique et le Nord-Kivu

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, s'est entretenu, mercredi 23 septembre 2020 à Goma, une délégation du royaume de Belgique conduite par Stefan...

Sénat: Thambwe Mwamba a reçu les députés provinciaux de la Tshopo, porteurs des désidératas liés au développement de cette province

En séjour à kinshasa, depuis près d'un mois, les députés provinciaux de la Tshopo ont apporté sur la table du président du sénat, Alexis...

à la une