Le Groupe Léopards

Friday, February 26, 2021

Sud-Kivu: Cris d’alarme contre les tracasseries aux ports de Bukavu contre la population insulaire d’Idjwi, la SEDJI prévient le Gouverneur

Dans une correspondance adressée au Gouverneur de province Théo Ngwabidje, l’asbl Solidarité des étudiants et jeunes pour le développement d’Idjwi, SEJDI lance un cris d’alarme face aux tracasseries dont les étudiants et les ressortissants d’Idjwi sont victimes aux ports de Bukavu.

Cette association de défense des droits humains et les intérêts d’Idjwi juge ce fait comme étant un traitement discriminatoire à l’égard de la population insulaire d’Idjwi.

“Monsieur le Gouverneur, nous dénonçons avec toute la dernière énergie cette pratique qui ne fait que traumatiser la population d’Idjwi. Ce sont les tracasseries que vos services font subir à la population d’Idjwi” ; lit-on dans cette correspondance datée du 20 janvier 2020 et dont une copie est parvenue à la rédaction de Icikivu.com.

Rappelant au Gouverneur le rôle que joue ce territoire pour nourrir la ville de Bukavu et ses périphéries, ces étudiants pointent les éléments de la Force navale qui ne cessent de tracasser toute personne ayant un colis en direction du territoire d’Idjwi et cela dans tous les ports de Bukavu.

Ils citent en plus la DPMER qui à travers les établissements ELAN font payer à chaque passager qui va à Idjwi un montant de 800fc comme un touriste dans sa propre province et enfin la DGM qui fait payer un montant des 500 fc pour viser le billet de voyage, pendant que ce service est gratuit.

Face à cela, ces étudiants ressortissants d’Idjwi s’interrogent si les autorités provinciales et leurs services oublient qu’Idjwi est l’un des huit territoires de la province du Sud-Kivu et qu’il devrait être traité comme d’autres territoires que compte la province.

“La population d’Idjwi ayant aussi droit à la sécurité et à la liberté de circulation des personnes et de leurs biens, nous exigeons de mettre fin à ces tracasseries qui sont contre la population d’Idjwi dans tous les ports de Bukavu dans un bref délai”; poursuit-il et préviennent le gouverneur en disant que : ” nous vous informons qu’au cas où notre cri d’alarme ne trouve pas des solutions dans un bref délai, nous allons organiser des actions dans le cadre de nous prendre en charge car trop c’est trop”.

ThierryM. RUKATA/IciKivu.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

EN CONTINU

Minembwe : « Tous les Congolais méritent l’opportunité de vivre en tranquillité et sans menace des groupes armés » Mike Hammer

Apres le Nord-Kivu, l’ambassadeur des Etas Unis d’Amerique en RDC, Mike Hammer est au Sud-Kivu toujours dans l’Est de la RDC. Ce mercredi 30 septembre,...

Tshopo : “vives inquiétudes” de l’ONG VSV sur la vie de Dismas Kitenge, menacé de mort

Dans un communiqué de presse rendu public lundi 28 septembre 2020, dont ICI KIVU en détient une copie, la Voix des Sans Voix pour...

Sud-Kivu : Deux éléments Maï-Maï du groupe Hamakombo sont poursuivis pour crimes contre l’humanité

Le tribunal militaire de garnison de Bukavu a ouvert le procès contre 2 éléments Maï-maï du groupe Hamakombo, depuis le lundi 28 septembre 2020,...

Goma : le gouverneur Kasivita et Meersschaert ont échangé sur la coopération entre la Belgique et le Nord-Kivu

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, s'est entretenu, mercredi 23 septembre 2020 à Goma, une délégation du royaume de Belgique conduite par Stefan...

Sénat: Thambwe Mwamba a reçu les députés provinciaux de la Tshopo, porteurs des désidératas liés au développement de cette province

En séjour à kinshasa, depuis près d'un mois, les députés provinciaux de la Tshopo ont apporté sur la table du président du sénat, Alexis...

à la une