Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Beni: L’armée poursuit les opérations de ratissage dans la forêt du Mayangose et environs

- Publicité-

La question de traque des rebelles ADF dans la region de Beni a été soulevée dans la 18e réunion du conseil des ministres ténue ce vendredi 24 janvier à la Cité de l’Union Africaine sous la presidence du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi.

A en croire le ministère de la defense, les opérations contre les « terroristes » ADF se poursuivent à l’Est de la RDC.

- Publicité-

Dans le compte rendu de ce conseil des ministres, le ministère de la defense indique qu’après «  la conquête de tous les grands bastions des ADF, les Forces Armes de la République Démocratique du Congo (FARDC) poursuivent les opérations de ratissage dans la forêt de Mayangose et environs pour débusquer et neutraliser les ADF résiduels et errants. »

A lui d’ajourer que  » le corps de génie militaire des FARDC est en train de procéder à la réhabilitation de la route MBAU-KAMANGO ainsi que d’autres routes de desserte agricole, à la satisfaction de la population. »

Les opération de traque des rebelles ADF a été lancée depuis octobre dernier dans la région de Beni.

Depuis, Plusieurs bastions des ADF ont été récupérés par l’armée congolaise. Près d’une centaine d’assaillants ont été déjà été neutralisés selon le bilan à mi-parcours donné enfin d’année 2019 par le général Richard Kasonga, porte-parole de l’armée.

Côté civil, le bilan est déjà lourd. Seulement entre novembre et décembre, plus de 260 personnes ont été tuées dans cette région selon le rapport d’une évaluation indépendante menée par des experts à la demande des Nations Unions, rapport publié ce mercredi 22 janvier.

Merveilles Kiro (@Kiromerveilles)/Icikivu.com

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU