Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Ebola au Sud-Kivu : Plus de 600 prestataires revendiquent 4 mois impayés

- Publicité-

Des agents ayant travaillés dans la riposte de la Maladie à Virus Ebola, en province du Sud-Kivu étaient dansa rue ce vendredi 24 janvier pour réclamer ma perception de leurs salaires. Réunis dans collectif des prestataires dans la roposte contre la MVE dans la sous-coordination de Mwenga et dans celle de Bukavu, ces agents ont marché jusqu’au bureau du gouverneur de province pour l’inviter à s’impliquer davantage afin qu’ils soient remis dans leurs droits.

Ils disent que c’est depuis que Ebola a été déclaré au Sud-Kivu en mi-Août 2019, qu’ils ont été engagés et dès lors ils n’ont rien perçu. Ils réclament avoir enregistré 4 mois impayés.

- Publicité-

Ces agents ont rappelé les conditions difficiles dans lesquelles ils ont travaillé, et qui ont permi à arrêter la propagation de cette maladie en province et à y mettre fin dans un bref délai; ils l’ont signifié dans un mémorandum adressé au gouverneur de province.

Au total, ils sont à 600 prestataires, ils affirment néanmoins que certains d’entre eux ont perçu leurs salaires, mais la majorité des agents restent impayés.

« Depuis le 15 août 2019, nous avons travailler corps et âme pour riposter contre Ebola. Chose étonnante est que jusqu’à présent nous ne sommes pas encore payer. Nous sommes venus voir le gouverneur pour qu’il nous accompagne dans les plaidoyers auprès de la coordonnation nationale pour que les 4 mois de prestation nous soient payés dans un bref delai »; martelent-ils en disant que le salaire est un droit.

Au micro de IciKivu, ces agents promettent des actions de grande envergure, si la coordination nationale ne réponde pas favorablement à leurs revendications.

Thierry M. RUKATA/IciKivu.com

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU