Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

RDC : Décembre 2019, un mois meurtrier avec plus de 197 morts, bilan dressé par le Baromètre sécuritaire du Kivu (KST)

- Publicité-

Au cours du mois de décembre 2019, plus de 197 civils ont été tués par les groupes armés et les forces de sécurité en RDC, dont 117 personnes massacrées à Beni au Nord-Kivu; bilan dressé par le Baromètre sécuritaire du Kivu, KST.

Pour cette organisation, le mois de décembre a été meurtrier et présenté une gravité inédite, alors que novembre 2019 faisait déjà figure de mois le plus meurtrier jamais enregistré avec 126 cas.

- Publicité-

Ce bilan meurtrier s’explique en grande partie par le nombre toujours trés élevé de massacre de civils dans le territoire de Beni, zone opérationnelle des rebelles islamistes des Forces démocratiques alliées (ADF).

A ce bilan s’ajoute l’offensive meurtrière des FARDC contre la rébellion Hutu rwandaise du Conseil national pour le renouveau et la démocratie (CNRD) dans les hauts plateaux du territoire de Kalehe. Cette offensive qui a permis aux FATDC de capturer et de rapatrier plusieirs éléments CNRD provoqué la mort de nombreux civils, essentiellement parmi les familles de ces combattants rebelles.

Le KST a pu confirmer la mort violente d’aumoins dix de ces «dépendants». Certaines sources locales évoquent un nombre beaucoup plus élevé, qui pourrait dépasser la centaine de victimes déclaré par les sources de la société civile et de l’armée congolaise.

Les travailleurs humanitaires n’ont pas été épargnés, ils ont été aussi la cible de plusieurs attaques, notamment dans les territoires de Beni, Lubero et Fizi, respectivement dans les provinces du Nord et Sud-Kivu. KTS conclut en disant que ces attaques pourraient compliquer encore le travail des humanitaires.

Thierry M. RUKATA/ Icikivu.com

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU