Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

UNIKIS: Après deux semaines de crise, les cours ont repris sur fond des exigences de professeurs

- Publicité-

Après deux semaines durant de crise suite aux frais d’études, Les activités académiques ont repris lundi 27 janvier 2020 à l’université de Kisangani, ceci après la suspension de la grève par les professeurs déclenchée en date du 7 janvier 2020.

Depuis lors, plusieurs facultés que compte cet alma mater, les cours programmés sont dispensés à la satisfaction des étudiants qui revendiquaient la baisse des frais jugés exorbitants.
Malgré, nombreuses revendications des étudiants, les frais d’études n’ont dûment pas changé, note-t-on.

- Publicité-

Cependant, un étudiant rencontré devant la faculté de droit et qui s’est confié à la RFM TV, une radio et télévision locale, a demandé aux enseignants de prendre également en compte l’encadrement des travaux des étudiants finalistes, car le temps tient d’ores et déjà à la fin de l’année académique.

Notons que l’APUKIS, association des Professeurs de l’université de Kisangani réunie en assemblée générale extraordinaire le 23 janvier dernier, a suspendue la grève déclenchée le 7 janvier sur fond des exigences au comité de gestion de l’unikis.

Parmis les quelles, on cite: l’inscription effective des étudiants moyennant le paiement de la première tranche avant fin janvier, des sanctions exemplaires des étudiants fauteurs des troubles, l’inscription correcte des étudiants effectifs, la révision de la clé de répartition des frais, la réparation des dégâts causés par les étudiants et la sécurisation des sites universitaires.

Serge SINDANI / Icikivu.com

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU