Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Michelle Bachelet sur les tueries de Djugu, Minembwe, Yumbi et Kasaï: « Les plaies ne se cicatriseront que si elles sont soignées »

- Publicité-

Dans un communiqué de la Haut-commissaire des Nations-Unies aux droits de l’homme publié ce mercredi 29 janvier, Bachelet indique qu’elle a eu des discussions avec ses hôtes du gouvernement Congolais notamment sur la situation en Ituri et de certains autres conflits actuels ou récents, tels que les tueries dans le Grand Kasaï, à Minembwe et Yumbi.

Ce haut cadre des Nations-Unies a partagé l’expérience de son propre pays, le Chili, en matière de justice transitionnelle, en particulier pendant la période de transition du pays de la dictature vers la démocratie. Selon elle, « Les plaies ne se cicatriseront que si elles sont soignées« .

- Publicité-

Michelle Bachelet souscris enfin à l’idée de convoquer une conférence pour la paix dans la logique de rendre la réconciliation possible et d’établir une paix durable dans nombreuses parties de la RDC, en proie des conflits permanents.

« La vérité est une partie essentielle de ce processus de guérison, tout comme la justice. C’est un défi de trouver une vérité partagée parce que les différentes parties ont des récits divergents. Mais il est essentiel de rechercher une vérité commune, de rendre la réconciliation possible et d’établir une paix durable. Il est clair pour moi que de nombreux Lendu et Hema aspirent à un dialogue pacifique, à la justice et à la réconciliation. Je leur ai dit que je souscris pleinement à leur idée de convoquer une conférence de paix » a-t-elle dit.

Bachelet s’est dit cependant encouragée par les progrès significatifs réalisés par la justice militaire à Bunia, malgré ses maigres ressources, la Commission judiciaire a fait un effort considérable pour enquêter sur les violations et atteintes aux droits de l’homme, et le tribunal a jusqu’ici condamné 55 personnes à la prison à perpétuité pour crimes contre l’humanité commis dans la région de Djugu en Ituri, a-t-on exploité dans le communiqué.

Serge SINDANI / ICI KIVU

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU