Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Un rapport de l’ONU indique que l’État islamique somalien contrôle une filiale islamiste d’Afrique centrale dont celle de la RDC

- Publicité-

L’affilié somalien de l’État islamique a été «désigné centre de commandement» pour les ramifications du mouvement en République démocratique du Congo (RDC) et au Mozambique, selon un rapport de l’équipe des Nations Unies qui surveille les groupes extrémistes sunnites apprend ICI KIVU du journal Jane’s Defence Weekly.

La province de l’État islamique de Somalie (ISSP) est relativement petite par rapport à son rival Harakat al-Shabaab al-Mujahideen et opère principalement dans la région nord du Puntland précise ce média britannique, spécialiste de la sécurité.

- Publicité-

Pendant ce temps, la province de l’État islamique d’Afrique centrale (ISCAP) a commencé à revendiquer des attaques dans les régions de Beni en RDC à partir d’avril 2019 et au Mozambique plus tard cette année-là.

Publié le 30 janvier, le rapport de l’ONU a cité les États membres disant que l’ISSP avait été chargé de l’ISCAP dans le cadre d’une restructuration « visant à consolider les centres de décision et de commandement opérationnel » dans le cadre d’un effort visant à assurer la survie des affiliés africains de l’État islamique après la défaite du groupe central en Syrie.

Pour la République Démocratique du Congo, les attaques revendiquées par la province de l’Etat Islamique en Afrique Centrale (ISCAP) ont visé essentiellement les populations civiles, les militaires de l’armée Congolaise et les casques bleus de l’ONU dans le territoire de Beni, où opère la rébellion islamiste Ougandaise des Forces Démocratiques Alliées, ADF, qui a également fait allégeance à l’Etat Islamique depuis 2017 à travers des vidéos de propagande sous l’appellation Madina al Tauheed Wau Mujahedeen [MTM, « La cité du monothéisme et des guerriers sacrés].

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU