l'info en continu

Mbilia Bel, Innos’B, Professor Jay, Céline Banza,… les voix annoncées à la 7e édition du « Festival Amani »

- Publicité-

La ville de Goma va encore vibrer sous le rythme du « Festival Amani », un rendez-vous socio-culturel qui est à sa 7e édition.

Cette année, le festival Amani prévoit réunir 12 mille festivaliers par jour du 14 au 16 février 2020 au stade du collège Mwanga de Goma (Nord-Kivu), soit un total d’au moins 36 mille festivaliers pendant 3 jours en vue de chanter pour la paix et danser pour le changement.

- Publicité-

Ce festival qui est aussi une occasion culturelle pour la population de Goma en particulier et la RDC en général, de découvrir en live des artistes de renommé international, a encore choisi certains meilleurs artistes du moment de la RDC et d’ailleurs pour égayer le grand public.

De la douceur de Mbilia Bel à l’attraction du rappeur tanzanien et parlementaire Professor Jay et du sénégalais reconnu comme le pionnier du rap africain, Didier Awadi en passant par l’Afro Congo de l’artiste du moment Innoncent Balume (Innos’B) ou encore de l’élégance de Gaz Mawete, et l’originalité de Céline Banza, les festivaliers de cette année auront de quoi passer trois jours de sensibilisation, de conscientisation et de divertissement à travers l’ambiance qui s’annonce.

Lors d’un point de presse ce jeudi 6 février 2020, le directeur du Festival Amani qui a rappelé que ce festival a un budget de 350 mille dollars américains, a indiqué que ce dernier n’est pas celui qui va rétablir complètement la paix à l’Est de la RDC, mais qui apporte sa part qui est la sensibilisation dans cette lutte pour paix.

Guillaume Bisimwa pense qu’au delà de l’aspect culturel, le Festival Amani promeut l’entrepreneuriat et donne des ouvertures aux jeunes qui innovent dans différents domaines.

En ce qui concerne les préventions sanitaires, le directeur du Festival Amani annonce que les mesures de lutte contre Ebola ont encore été prises dès l’entrée de l’espace où se passera l’événement.

Trop critiqué pour l’utilisation des fonds concoctés lors de l’organisation des différentes éditions et qui devraient être canalisés dans les domaines de paix et d’aide humanitaires pour les déplacés de guerres dans les mielieux insecurisés de l’Est notamment la ville de Beni, selon plusieurs personnes, le directeur du Festival Amani a précisé que le Festival Amani reste pour l’instant un « sensibilisateur » de paix et n’a jusque là pas l’intention de se déplacer à Beni tout en indiquant qu’il est de coeur avec le peuple meurtri de Beni.

Il s’est dit ouvert à recevoir les propositions de tout le monde afin d’aboutir à un projet d’assistance pour cette population qui a connue la guerre pendant plusieurs années, des assistances qui pourront être consistants et de long terme.

Merveilles Kiro (@kiromerveilles)/Icikivu.com

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU