Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Ebola/Beni: Des femmes interpellées pour avoir forcé des vomissements et diarrhées à leurs enfants afin de bénéficier des vivres

- Publicité-

Plusieurs femmes ont été interpellées par le service de l’Etat à Beni le week-end, ces femmes sont reprochées d’empoissonnement de leurs propres enfants en leurs administrant une solution savonneuse dans le but de provoquer les vomissements et diarrhées pourvu que ces enfants soient considérés comme des cas suspects ou atteints d’Ebola.

Cela pour que leurs familles bénéficient aussi des vivres que distribuent les équipes de ripostes aux familles victimes d’Ebola dans cette région.

- Publicité-


L’une d’entre elles qui à témoigné au micro de ICIKIVU, avoue ce fait et appelle les autres femmes à cesser avec cette mauvaise stratégie déjà découverte par les autorités.

«  Tous ceux qui savent qu’ils font cela comme nous, cesser puisque c’est déjà connu par les autorité. On sait déjà notre attitude de donner à nos enfants du savons en vue de provoquer des vomissements et diarrhées pour qu’ils soient transférés au Centre de traitement Ebola afin bénéficient du riz, des farines et autres vivres et non vivre de la part de la ripostes » témoigne-t-elle avant d’ajouter,

« Que le maire nous pardonne entant que parent comme nous. C’est la mise qui nous y pousse « .

De son coté le maire adjoint de Beni qui signale déjà un mort enregistré met en garde tout celui qui tentera de récidiver.

 » Pour des vivres et de l’aide de la part des agents de riposte, des femmes sont entrain de donner des substances pour provoquer de la diarrhée et des vomissements afin qu’elles aient aussi accès à ces nourritures. Nous venons d’apprendre qu’il y a déjà un enfant mort. Nous condamnons cela et mettons en garde tout celui qui sera à nouveau attrapé dans ces genres de pratiques puisqu’il sera déféré directement devant les instances judiciaires » a réagi et prévenu Bakwanamaha Modeste.

A Beni, plusieurs familles vivaient des activités champêtres mais depuis qu’il y a de l’insécurité dans la région, ces familles ne savent plus prendre en charge leur famille que certaines n’ont plus d’autres choix que de se faire passer pour des victimes d’Ebola afin de bénéficient de quelques vivres et non vivres.

Merveilles Kiro/Icikivu.com

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU