Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Création de la zone économique spéciale en Ituri, le gouverneur Jean Bananisa plaide aussi pour l’électrification de sa province en vue de son industrialisation

- Publicité-

Le gouverneur de la province de l’Ituri a été reçu ce mercredi 26 février par le ministre de l’industrie Julien Paluku Kahongya. Au centre des échanges, l’accélération de création de la zone économique spéciale pilote en province de l’Ituri.

Le gouverneur de l’Ituri qui dit avoir beaucoup travail pour ce projet pense que L’industrialisation dans sa province passe par son électrification.

- Publicité-

 » L’industrialisation en Ituri ne peut passer que par électrification, nous lui avons poser ce problème. Il est prévu une zone économique spéciale, c’est un dossier sur lequel j’ai beaucoup travaillé pendant plusieurs années, la première est entrain de se mettre en place, celui de Maluku dont je suis le concepteur maintenant il est question qu’on en fasse d’autres, l’Ituri est aussi concerné mais pour autant que nous puissions avoir de l’électricité » a indiqué Jean Bananisa Saidi.

Pour lui, il faut revoir la fiscalité de la province et les conditions d’installations des industries en RDC pour espérer atteindre le niveau d’autres pays qui sont en avance dans ce domaine.

« On est près du Sud-Soudan, de l’Ouganda, on a accès à la partie ouest et la partie sud avec le Haut-Uelé, de la Tshopo et grâce aux routes qui sont là, nos produits peuvent desservir non seulement cette zone là mais aussi celles lointaines. Il est vrai que nous avons aujourd’hui du retard par rapport aux pays comme l’Ouganda qui a déjà 5 zones économiques spéciales et qui fonctionnent et pour celà il faudra aussi que nous puissions revoir notre fiscalité et aussi revoir les conditions d’installation des industries » a-t-il ajouté.

« Connaissant le problèmes du secteur privé, nous devons, si nous voulons rentrer dans la zone de libre échange avoir toutes les potentialités de notre côté auquel cas nous serons une zone de consommation de ce qui est produit à l’exterieur » a conclu le gouverneur de l’Ituri Jean Bananisa.

Merveilles Kiro/Icikivu.com

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU