Le Groupe Léopards

Sunday, February 28, 2021

Dans un meeting populaire à Kamanyola, la population remet un lot des problèmes à Amato Bayubasire

La population de la zone frontalière de Kamanyola, en territoire de Walungu au Sud-Kivu fait face à plusieurs défis notamment l’insécurité avec les barrières illégales installées dans différents coins de Kamanyola; problématique d’accès à l’eau potable et plusieurs autres défis. Ces problèmes ont été exposés au député national Amato Bayubasire, dans le cadre de ses vacances parlementaires.

C’était lors d’un meeting populaire animé au centre de Kamanyola, où les habitants se sont mobilisés pour répondre à ce grand rendez-vous citoyen. La population se réjouit de l’engagement de leur élu, pour venir pour palper du doigt et écouter les problèmes socio-économiques de sa base.

À ces problèmes, la population de Kamanyola dit ne pas comprendre pourquoi elle paie les factures de la société Nationale d’électricité, SNEL, inclut la taxe de l’éclairage public mais malheureusement Kamanyola n’a aucun lampadaire pour éclairer la cité de Kamanyola en territoire de Walungu.

En réaction, Amato Bayubasire est revenu sur le rôle d’un député, qui est celui de mener de plaidoyers auprès des autorités provinciales et nationales afin que les problèmes majeurs de Kamanyola trouvent solution.

Par ailleurs, il promet de s’engager encore une fois de plus pour que les barrières illégales soient supprimer à Kamanyola. Pour ce qui est de l’éclairage public et l’eau potable, Amato Bayubasire promet également d’entrer en contact avec le ministre de l’énergie et ressources hydrauliques pour que la problématique de la desserte en eau potable et l’électricité trouve solution.

Toujours à Kamanyola, Amato Bayubasire chante l’unité et la paix dans le parti politique Union pour la Nation Congolaise mais également envers l’UDPS, qui est un parti partenaire. Il rappelle par la suite que l’échec ou la réussite de l’UNC, c’est l’échec et la réussite de l’UDPS. Faire la guerre contre Vital Kamerhe est un risque majeur pour l’avenir de la coalition Cap pour le Changement, CACH; conclut Amato.

Thierry M. RUKATA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

EN CONTINU

Minembwe : « Tous les Congolais méritent l’opportunité de vivre en tranquillité et sans menace des groupes armés » Mike Hammer

Apres le Nord-Kivu, l’ambassadeur des Etas Unis d’Amerique en RDC, Mike Hammer est au Sud-Kivu toujours dans l’Est de la RDC. Ce mercredi 30 septembre,...

Tshopo : “vives inquiétudes” de l’ONG VSV sur la vie de Dismas Kitenge, menacé de mort

Dans un communiqué de presse rendu public lundi 28 septembre 2020, dont ICI KIVU en détient une copie, la Voix des Sans Voix pour...

Sud-Kivu : Deux éléments Maï-Maï du groupe Hamakombo sont poursuivis pour crimes contre l’humanité

Le tribunal militaire de garnison de Bukavu a ouvert le procès contre 2 éléments Maï-maï du groupe Hamakombo, depuis le lundi 28 septembre 2020,...

Goma : le gouverneur Kasivita et Meersschaert ont échangé sur la coopération entre la Belgique et le Nord-Kivu

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, s'est entretenu, mercredi 23 septembre 2020 à Goma, une délégation du royaume de Belgique conduite par Stefan...

Sénat: Thambwe Mwamba a reçu les députés provinciaux de la Tshopo, porteurs des désidératas liés au développement de cette province

En séjour à kinshasa, depuis près d'un mois, les députés provinciaux de la Tshopo ont apporté sur la table du président du sénat, Alexis...

à la une