Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Rupture des stocks en nourriture et médicaments dans les prisons du Sud-Kivu : PPI plaide la cause des prisonniers

- Publicité-

L’ONG Partenariat pour la protection Intégrée, Une organisation œuvrant pour la promotion des droits humains et des DDH a rencontrer le Ministère provincial de la justice et droits humains du Sud-Kivu, dans le souci de chercher des solutions aux problèmes des conditions carcérales dans les prisons du Sud-Kivu et particulièrement la prison centrale de Kabare.

La rencontre a eu lieu au cabinet du ministère de la Justice, ce mardi 03 mars 2020. Elle intervient après que cette organisation PPI a publié un communiqué de presse le samedi dernier, dans lequel elle a déploré la mort une fois de plus de deux détenus en la prison centrale de Kabare situant dans le territoire portant le même nom, en l’espace de deux jours, soit le vendredi 28 février et samedi 29.

- Publicité-

Dans son intervention, le ministre provincial de la justice et les droits humains, Jospin Mukono a montré à l’organisation PPI les efforts consentis par le gouvernement tant provincial que national ainsi que certaines organisations partenaires pour palier aux problèmes qui se posent dans les prisons en province, parmi lesquels il note l’approvisionnement en nourriture et en médicaments.

Le Directeur des Programmes RDC de PPI Maitre Pascal Mupenda a néanmoins montré que des informations dont dispose son organisation font réellement état du manque de nourriture et médicaments ces derniers jours, au sein de la prison centrale de Kabare, voire dans certaines d’autres de la province comme celle de Kamituga confronté au même problème avec un effectif d’environ 100 détenus.

Tout en demandant qu’une solution urgente soit entreprise par l’autorité pour venir en aide à ces détenus en difficulté, Maitre Pascal Mupenda a aussi suggéré qu’il y ait un suivi régulier pour se rassurer que l’argent ou les vivres qui seraient trimestriellement débloqués pour les prisons du Sud-Kivu soient bien gérés par les services attitrés.

Thierry M. RUKATA/IciKivu.com

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU