Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Au Nord-Kivu, l’ONU célèbre les femmes en première ligne contre la maladie à virus Ebola

- Publicité-

Alors qu’aucun nouveau cas confirmé de la maladie à virus Ebola n’a été rapporté, ni aucun décès confirmé, et ceci pour le 18ème jour consécutif selon le dernier bulletin d’information de l’organisation mondiale de la santé, OMS, le bureau du coordonnateur de l’ONU pour la réponse urgente à la maladie à virus Ebola en RDC [UNEERO] célèbre le travail des femmes engagées sur les premières lignes de ce front contre cette dixième épidémie.

Sur son compte Twitter, l’UNEERO indique présente une vidéo de plus de cinq minutes, reprenant les portraits de ces femmes, qui protègent leurs communautés à travers leur implication dans la riposte.

- Publicité-

Un accent est également mis sur les survivantes de cette maladie, une preuve que le travail de la riposte abouti souvent à des meilleurs résultats malgré le contexte et les défis auxquels les équipes de la riposte travaillent.

Étant la couche la plus atteinte par cette maladie aux côtés des enfants dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, les femmes constituent un levier important sur lequel il faut s’appuyer pour espérer obtenir une adhésion massive de couches sociales pendant cette période de 42 jours d’observation avant de pouvoir proclamer la fin de l’épidémie.

Un seul cas confirmé a été enregistré au cours des 21 derniers jours, notifié à Beni et le dernier malade confirmé est sorti du centre de traitement en début de cette semaine.

Au total, 206 nouvelles personnes ont reçu le vaccin rVSV-ZEBOV-GP, pour un cumul de 300 188 personnes vaccinées depuis août 2018, indique l’OMS.

Rédaction

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU