Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Tshopo: le gouvernement provincial ordonne un recouvrement « forcé » des taxes motos dès ce mardi, la PNC et les FARDC réquisitionnées

- Publicité-

Dès ce mardi 10 Mars, « tout conducteur de moto ou propriétaire de moto privée non en règle de paiement se verra sa moto en circulation saisie, mise en fourrière et tenue de s’acquitter des droits dus à l’État« , c’est ce que révèle en tout cas un communiqué officiel publié en travers la presse lundi 09 mars par la police nationale congolaise commissariat provincial de la Tshopo.

Dans ce communiqué parvenu à ICI KIVU, le commissaire provincial de la PNC/Tshopo informe toute l’opinion plus particulièrement celle de Kisangani que le gouvernement provincial a ordonné le recouvrement « forcé » des vignettes, permis de conduire, carte rose et plaque d’immatriculation pour les propriétaires et autres conducteurs des motos non en règle de paiement des taxes dues au trésor public.

- Publicité-

Ainsi pour appuyer et sécuriser les agents et services de l’État attitrés à cette mission qui débute ce mardi sur toute l’étendue de la ville martyre, la police nationale congolaise ainsi que les éléments des FARDC en sont réquisitionnés, après près de trois mois de sensibilisation au civisme fiscal.

En conséquence, poursuit le communiqué, toute personne conducteur ou propriétaire de moto qui aura troublé l’ordre public sera appréhendé et déféré devants les instances judiciaires compétentes.

Par ailleurs, il est à retenir que celui qui verra sa moto saisie, au cours de cette opération mixte sans toute dérogation admise, sera obligé de payer le montant prévu avec une pénalité évaluée à 100% de ce montant en dehors de frais de la fourrière élevé à 30 usd, d’où un montant de 152$.

Notons enfin que 61 USD est le montant à payer par tous les propriétaires des motos sans exception dont 35$ pour la plaque d’immatriculation, 10$ pour le permis de conduire et 16$ de la vignette.

Serge SINDANI (@sergesindani01)| ICI KIVU

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU