Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Vive tension à Butembo après l’assassinat d’un étudiant de l’IBTP par un militaire FARDC

- Publicité-

Les activités ont été paralysées ce mardi 17 mars en ville de Butembo, au Nord-Kivu suite à l’assassinat par balle d’un étudiant de de l’Institut des Bâtiments et Travaux Publics,IBTP-Butembo connu sous le nom de Bigaba Daddy.

Cet étudiant abattu qui selon les informations livrées par ses camarades de l’auditoire à Ici Kivu, était en deuxième de licence en architecture, a reçu une balle en pleine tête.

- Publicité-

« Le fait s’est passé l’avant midi de ce mardi 17 mars quand nous (les étudiants Ndlr) sortions de l’auditoire après un cours d’avant midi » témoigne un autre étudiant du même auditoire qui dit avoir vu la surveille de l’étudiant Daddy avant de se sauver.

Le maire adjoint de la ville de Butembo qui parle d’un conflit foncier d’une parcelle qui est voisine du site de l’IBTP et dont le jugement avait déjà été rendu mais qui continue à opposer les deux parties qui n’ont rien à voir avec cette institution estudiantine.

Kambale Tsiko Patrick qui appelle les étudiants au calme, indique que le militaire FARDC qui a tiré sur l’étudiant est déjà aux arrêts à l’auditorat militaire de Butmbo et annonce l’entame de procédure de flagrance d’ici deux jours pour que l’auteur de cet assassinat soit jugé conformément à la loi congolaise.

« La mairie promet prendre en charge les premières dépenses du deuil de l’étudiant» ajoute le maire adjoint de Butembo.

Les étudiants en colère sont descendus dans la rue avec le corps pour « dénoncer cet assassinat ».

Plusieurs dégâts matériels ont été enregistrés, des bâtiments publics et privés ont été attaqués, notamment la radio Mutembo, l’ITAV qui ont vu leurs vitres cassés.

Merveilles Kiro /Icikivu.com

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU