Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Les burundais renvoyés du sol congolais ont été enfin accueillis par les autorités burundaises à la frontière de Kanvinvira

- Publicité-

Au total 1628 sujets burundais refoulés sur le sol Congolais viennent d’être rapatriés dans leur pays l’avant midi de ce mercredi 18 mars 2020.

En transit à Bukavu, 1609 personnes ont embarqué dans les camions des FARDC, sous la facilitation de la Direction Générale des Migrations, DGM et passé nuit du mardi à ce mercredi 18 mars au Stade de l’Unité d’Uvira. Sur place à Uvira, 19 autres sujets se sont rendus et joints au groupe.

- Publicité-

Ces personnes excommuniées et qui témoignent avoir été persécutées par l’église catholique du Burundi, ont enfin foulé le pays de Nkurunziza.

Devant les services des migrations à la frontière de Kanvinvira et plusieurs autorités de la RDC et du Burundi, le maire adjoint de la ville d’Uvira Kifara Kiki les a remis officiellement entre les mains du gouverneur de la province de Bujumbura Rural, Nadine Gachuti, en présence de plusieurs autorités de deux pays.

Selon le directeur chargé de rapatriement et réinsertion des réfugiés au Burundi, Nestor Bimenyimana a affirmé que ces sujets seront pris en charge par le gouvernement burundais. Se confiant à la presse Nestor exprime le sentiment de satisfaction du Burundi de recevoir ses ressortissants. Il salue aussi le gouvernement congolais qui n’a pas accepté que des étrangers vivent dans l’irrégularité.

« c’est un plaisir pour nous burundais et pour le gouvernement de recevoir nos citoyens qui étaient vraiment malheureux au Congo. Nous allons les sensibiliser et les éduquer à un certains comportements parce qu’ils ont perdu la culture burundaise , d’où ils doivent subir une formation patriotique pour réintégrer la culture burundaise »; déclare Nestor.

Il poursuit en disant que c’est un plaisir de résider dans son pays d’origine. A ce mot, Nestor Bunyenimana appelle d’autres burundais qui sont encore en RDC dans l’irrégularité de regagner leur pays.

Le maire adjoint d’Uvira a quant a lui insisté sur les relations diplomatiques entre la RDC et le Burundi, en insistant sur la libre circulation des personnes de deux côtés. Cette opération va continuer pour ramener d’autres qui restent encore sur le sol congolais et le gouvernement burundais est prêt à les acceuillir. Pour lui, le pêché de ce burundais est d’avoir vécu dans l’irrégularité sur le sol congolais.

A Bukavu comme à Goma, plusieurs autres burundais en situation irrégulière continuent à se rendre volontairement aux autorités à Goma et à Bukavu, pour qu’ils soient aussi rapatriés dans leur pays d’origine. Rappelons que ces burundais agissent sous le label de la secte mystico-religieuse ezebiya, une secte dissidente de l’Église catholique burundaise.

Thierry M. RUKATA/IciKivu.com

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU