Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Fermeture des frontières: « Les produits de première nécessité vont continuer à être importer pour résoudre le problème de surenchère à Goma », précise Carly Nzazu

- Publicité-

Le gouverneur du Nord-Kivu a lancé une sensibilisation contre la flambée de prix des premières nécessités sur le marché. Ce jeudi 26 mars 2020, Carly Nzanzu Kasivita est allé faire le constant sur terrain, accompagné notamment de son ministre de l’économie.

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita dans sur terrain entrain de visiter les dépôts de denrées alimentaires à Goma en période de Covid19 qui a occasionnée la fermeture des frontières entre la RDC et ses voisins

Le chef de l’exécutif provincial a précisé à la population de Goma Pour résoudre certains problèmes liés aux surenchères des produits de première main à Goma, ville transfrontalière au Rwanda, le gouverneur de la province du Nord-Kivu affirme que ces produits continueront à être importer.

- Publicité-

« Nous avions voulu d’abord comme autorité provinciale comprendre Pourquoi il ya la surenchère, nous avions discuté non seulement avec les consommateurs mais aussi avec les fournisseurs des biens et services au niveau de la ville de Goma. Nous avions constaté qu’à cause de l’annonce des fermetures des frontières, il y a eu d’abord panique, les gens ont passé que les produits ne vont plus franchir les frontières, il était de notre devoir de continuer la sensibilisation et d’expliquer les mesures que le chef de l’État a pris à l’endroit de la traversée à la frontière surtout l’immigration, » a-t-il indiqué

« Nous avions rassuré la population du Nord-Kivu à travers les associations qui font du commerce transfrontalier qu’ils ont la nécessité de faire traverser les produits en condition de se conformer aux dispositifs que nous avions mis donc traverser avec des marchandises mais qui sont conditionnées avec des moyens de transport adéquat qui sont les véhicules ou camions. » A précisé Carly Nzanzu ce jeudi 26 mars.

Carly Nzanzu Kasivita qui reconnait quelques raisons notamment la période culturale en province et le problème de transaction bancaire causé par la pandémie du Covid-19, met en garde les commerçants véreux qui profitent de cette période pour revoir à la hausse les prix des denrées alimentaires dans différents marchés.

Il a tout de même affirmé que le gouvernement provincial a eu des discussions avec les autorités frontalières. Ces échanges ont abouti à conditionner la traversée des marchandises.

« Le grand défi, » poursuit-il, « c’est la surenchère. Les discussions sont en marge avec les importateurs, la FEC et la FENAPEC pour qu’il ait respect de la réglementation des prix », a laissé attendre le gouverneur.

Par contre, Carly Nzazu a annoncé des mesures policières qui seront édictées pour faire respecter la réglementation des prix des produits de première nécessité sur le marché.
« Des opérateurs économiques véreux seront poursuivis car il n’y aura aucune tolérance à ces mesures » a-t-il conclu.

Merveilles Kiro et Serges Sindani/Icikivu.com

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU