Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Ituri: 10 miliciens tués dont une femme et le chef rebelle Justin Ngudjolo grièvement blessé après d’intenses combats à Djugu (Armée)

- Publicité-

Les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont, la nuit du mercredi à ce jeudi 26 Mars engagé d’intenses accrochages contre un convoi de la milice CODECO du chef rebelle Ngudjolo entre les villages Ndeghu et Linga dans le territoire de Djugu.

Au cours des ces affrontements, l’armée souligne que le fameux Ngudjolo a été grièvement blessé et est recherché « mort ou vivant » par les éléments des forces armées. Dans sa suite, 7 assaillants ont été neutralisés, une femme aussi tuée et deux autres membres d’équipage de la milice CODECO.

- Publicité-

Ce bilan encore provisoire est livré à ICI KIVU par le porte-parole de l’armée en secteur opérationnel de l’Ituri qui ajoute qu’un vaillant soldat s’en est sorti avec des blessures.

« Bilan provisoire fait état de 7 assaillants tués, une femme et 2 membres d’équipage du côté CODECO et un élément FARDC blessé, sans oublier les armes et munitions de guerre récupérées par l’armée loyaliste. » Indique le lieutenant Jules Ngongo.

JULES NGONGO DEVANT LA PRESSE

Parlant de la mort de Mr Ngudjolo affirmée par plusieurs médias, le porte-parole de l’armée précise que l’armée est en fouille pour rechercher ce chef rebelle « mort ou vivant.« 

« Nos hommes ont quadrillé la zone et ils continuent avec la fouille pour mettre la main sur Monsieur Ngudjolo, vivant ou mort, parce que le feu de l’armée était farouche sur l’ennemi qui a voulu attaquer une patrouille des FARDC”a-t-il expliqué en attendant la communication officielle.

Par ailleurs, l’armée appelle la population à la collaboration pour venir en bout de cette milice.

Serge SINDANI (@sergesindani01) | ICI KIVU

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU