Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Covid19: Des amandes allant de 100.000 FC à 500.000 FC contre tout récalcitrant aux mesures sanitaires à Kisangani (Mairie)

- Publicité-

Pour briser la chaîne des risques de contamination de la pandémie covid19, le gouvernement Congolais a annoncé un certain nombre des mesures nécessaires et idoines sur toute la République en collaboration avec les experts de santé.

À Kisangani, chef-lieu de la Tshopo, ces mesures sont méconnues et foulées au pied par la quasi-totalité de la population locale dont la plupart d’entre-elle se méfie encore de l’absence de cas positif dans la ville tout comme en province.

- Publicité-

Ainsi, faisant respecter ces mesures édictées par le chef de l’État, le maire dans la ville de Kisangani vient de mettre en place des sanctions sévères et exemplaires contre tous ceux qui violeraient ces mesures en payant des amendes.

Jean-Louis Alaso précise que « pour les conducteurs des pirogues motorisées qui transporteront plus de vingt passagers, ils paieront une amende de 200.000 francs congolais, pour les piroguiers à paggaie de plus de 10 passagers, 100.000 francs congolais d’amendes.« 

« Les taxis moto de plus d’un passager, c’est 50. 000 FC à payer ; les taxis moto tricycles de plus de deux passagers, 100. 000 FC ; taxis bus de plus de 10 passagers, 200.000fc ; gros bus de plus de 18 passagers, 500 000 FC ; les beachs, 200.000fc; les agences de voyages, 500.000 FC ; les bars, cafés, restaurants qui ouvrent encore , 200.000fc, l’organisation des deuils dans les espaces publics, 100.000fc » ajoute l’autorité urbaine dans un message télévisé et diffusé à la RTNC/Kisangani.

Informons que la province de la Tshopo, sœur de l’Ituri déclarée touchée, renforce ces dispositifs contre cette pandémie. Le gouvernement provincial sensibilise la population locale au respect des mesures d’hygiène. Il faut noter aussi que des cas sous surveillance sont enregistrés à Kisangani.

Serge SINDANI/Icikivu.com

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU