Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

La population du Nord-Kivu contribue 4 mille sacs de ciment pour auto financer la construction d’un pont reliant Goma à Masisi

- Publicité-

Depuis plus d’une dizaine de jours, le gouvernement provincial du Nord-Kivu alerte sur la menace que présente le pont Kihira, à Sake dans le territoire de Masisi, qui est sur le point de céder.

Carly Nzanzu Kasivita a, avec les notables et operateurs économiques de la province du Nord-Kivu, lancé une campagne de mobilisation de fonds pour la construction d’un nouveau pont qui pourra remplacer le pont Kihira qui va vers son affaissement et qui risque de couper le trafic entre la ville de Goma et les territoire de Masisi et Walikake.

- Publicité-

« Nous avions sensibilisé toute la notabilité du Nord-Kivu surtout celle de Masisi et de Goma pour la question de ce pont » a dit Carly Nzanzu Kasivita.

Le gouverneur du Nord-Kivu qui craint pour la coupure du trafic entre Goma , les territoires de Masisi et celui de  Walikale en cette période pandémique, période pendant la quelle la population ne pourra vivre que des produits champêtres,  dit avoir récolté 4 mille sacs de ciment pour la construction de ce nouveau pont.

« Le problème qui nous guète est un problème de la république et aussi du Nord-Kivu. On est venu faire le constat ensemble avec les notables et la bonne nouvelle est qu’il y a des engagements de la population de Goma et Masisi qui viennent de contribuer  4 mille sacs de ciment  pour que nous commencions les travaux de construction du nouveau pont » ajoute-t-il.

Le gouverneur du nord-Kivu Carly Nzanzu Kasivita et les notables et opérateurs économiques dont Musanganya Lubongera à sa droite et Vanny Bishweka à sa Gauche en visite au pont Kihira à Sake

Carly Nzanzu Kasivita qui rassure que le gouvernement provincial est entrain de chercher comment stabiliser le pont de Kihira dit que cela n’est toujours pas une solution pour empêcher son affaissement.

Le gouverneur du Nord-Kivu qui salue cet engagelent des notables du Goma et Masisi, appelle le ministre national en charge des infrastructures à agir afin que la population de Goma qui vit des produits désormais de premières nécessités venant de Masisi notamment les pommes de terre, haricots ne meure de faim en cette période pandémique.

«Vous êtes en train de suivre le circuit économique du monde. Si nous (Goma Ndlr) sommes coupés de Masisi, de Rutshuru à cause des ponts, ca sera difficile de survivre. C’est pour ca que la notabilité de Goma est en train d’accompagner les efforts de l’Etat pour que nous trouvions une solution ».

« Mais nous ne pourrions pas répondre et trouver de solutions aux problèmes de l’Etat en mobilisant toujours la population. Donc c’est encore un message pour que le ministère des infrastructures  au niveau national puisse mettre de l’urgence sur la question des infrastructures au niveau de la province du Nord Kivu » plaide Carly Nzanzu.   

Les territoires de Masisi et Walikale comptent parmi les greniers importants de la ville de Goma. Celle-ci risque d’enregistrer de sérieuses difficultés socio-économiques si le pont Kihira s’écroulait, redoute le gouverneur Nzanzu.

Merveilles Kiro /Icikivu.com

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU