Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Le ministère national des infrastructures appelé « à mettre de l’urgence sur la question des infrastructures » au Nord-Kivu

- Publicité-

Le pont Kihira à Sake dans le territoire de Masisi menace de affaisser depuis plus de deux semaines maintenant, une menace qui préoccupe le gouvernement provincial du Nord-Kivu qui, depuis ce mercredi 01 mars, mobilise la population du Nord-Kivu à travers ses opérateurs économiques et notables afin financer un nouveau pont qui pourra relier le territoire de Masisi et la ville de Goma. Ce mercredi, 4 000 sacs de ciment ont été concoctés pour le lancement de ce pont.

En décembre, le trafic entre Goma et la partie nord de la province du Nord-Kivu était coupé suite à l’effondrement du pont jeté sur la rivière Fuko, sur la route nationale numéro 4 (RN4), au village Burayi, en territoire de Rutshuru, de suite des pluies diluviennes qui se sont abattues dans la région et c’était encore des operateurs économiques de la province qui l’avait réhabilité.

- Publicité-

Le gouverneur du Nord Kivu qui a réitéré ce jeudi, sa reconnaissance à l’égard de ces operateurs économiques appelle cependant le ministre en charge des infrastructures à faire de l’urgence la question des « infrastructures du Nord-Kivu ».

« Nous ne pourrions pas toujours trouver des solutions aux problèmes de l’Etat en faisant que recours à la population », déclare Carly Nzanzu Kasivita.

C’est un message que nous lançons pour que le ministère aux infrastructures puisse mettre de l’urgence aux questions des infrastructures au Nord-Kivu » ajoute le gouverneur de province.

Il rappelle que sa province est « entrain de souffler un peu » parce que Masisi continue de produire des haricots, des pommes de terre et tout ce qui n’est pas sur le marché international.

Merveilles Kiro

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU