Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Maniema: Cris d’alarme après le débordement des eaux du fleuve Congo, des milliers d’habitants sont sans abris à Kindu

- Publicité-

À Kindu, chef-lieu de la province du Maniema, des eaux du fleuve Congo se déversent, depuis près d’une semaine, dans les rues. Des personnes vivant aux abords du majestueux fleuve sont sans abris et s’affrètent des écoles. « Nous avons des dizaines de milliers des personnes qui sont regroupées dans différentes écoles, Heureusement que les écoles sont fermés pour le moment » a lancé mercredi 01 avril un député national élu de la région.

L’honorable Rubin Rashidi appelle le gouvernement central à l’appui au gouvernement provincial du Maniema en terme même de rétrocession qui tarde les pas. Pour cet élu qui souligne que malgré la survenue du coronavirus restant ces jours une priorité des priorités, le gouvernement devra se pencher sur d’autres catastrophes qui touchent le vécu paisible de la population.

- Publicité-

« Nous craignons que ça puisse dégénérer s’il y a un problème de choléra. Nous savons que notre pays est dans l’urgence sanitaire. C’est vrai que le Coronavirus est la priorité des priorités pour le moment. Mais le gouvernement doit savoir qu’il a d’autres priorités notamment cette catastrophe à Kindu. Nous demandons au gouvernement central de prendre ses responsabilités, de venir en aide au gouvernement provincial qui attend sa rétrocession depuis plusieurs mois. » a rapporté sur radio Okapi, l’honorable Rubin Rashidi.

Notons que depuis la quinzaine du mois de Mars et suite à des pluies diluviennes qui se sont abattues dans cet espace, des eaux du fleuve ont connu une montée sans précédent.
Depuis la Tshopo passant le Maniema, les localités riveraines ne sont pas épargnées de l’inondation des eaux du fleuve.

Serge SINDANI (@sergesindani01) | ICI KIVU

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU