Le Groupe Léopards

Sunday, February 28, 2021

Nord-Kivu : Pour la réhabilitation des routes, les pétroliers réclament une retenue à la source de 40% de taxes au près de FONER

L’association des pétroliers du Nord-Kivu considère la question des routes en province comme une urgence en cette période marquée par la pandémie du Covid-19 où les frontières sont fermées, qu’elle exige à l’immédiat la retenue à la source de 40% de ce ses membres payent au près du fonds national d’entretien routier (FONER).

Pour le président de l’APNOKI, Providence Mihigo, cela leur revient de droit et vue l’urgence, il est important que le gouvernement national adhère à cette réclamation.

« Nous, comme pétroliers, savons combien nous payons au près de FONER. C’est pour ça que nous exigeons dans l’urgence et l’immédiat la retenue de 40% de ce qui nous revient. Nous ne violons pas la constitution mais dans le cas présent nous exigeons à ce que les 40% soient retenus à la source pour répondre à l’urgence des infrastructures en province » a-t-il dit ce mercredi 1er avril lors de la visite de la route Goma Masisi avec le gouverneur du Nord-Kivu et d’autres opérateurs économiques et notables du Nord-Kivu.

Le gouverneur du Nord-Kivu qui rappelle que les routes qui présentent des difficultés sont des routes nationales, rassure qu’entant que représentant de l’Etat, il va porter ces difficultés à qui des droits afin qu’elle soient résolues dans l’urgence.

«En RDC, nous avons une loi sur l’entretien des routes et le FONER c’est un fonds d’entretien de la route, je crois que nous allons continuer des discussions avec les autorités à Kinshasa pour voir comment ce fonds peut facilement apporter des solutions sur les routes » a dit Carly Nzanzu Kasivita.

« Nous sommes sur des routes nationales, que ce soit le pont Kihira ou la route vers Rutshuru, mais nous sommes là comme représentant de l’Etat, c’est la raison pour laquelle nous sommes là pour partager les difficultés avec la population qui est aussi une composante de l’Etat et nous allons porter les grandes difficultés à qui des droits mais nous pensons qu’il est aussi urgent pour le Nord-Kivu de trouver des solutions à la circulation des biens de premières nécessités surtout la production agricole » a ajouté le gouverneur du Nord-Kivu.

Merveilles Kiro/Icikivu.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

EN CONTINU

Minembwe : « Tous les Congolais méritent l’opportunité de vivre en tranquillité et sans menace des groupes armés » Mike Hammer

Apres le Nord-Kivu, l’ambassadeur des Etas Unis d’Amerique en RDC, Mike Hammer est au Sud-Kivu toujours dans l’Est de la RDC. Ce mercredi 30 septembre,...

Tshopo : “vives inquiétudes” de l’ONG VSV sur la vie de Dismas Kitenge, menacé de mort

Dans un communiqué de presse rendu public lundi 28 septembre 2020, dont ICI KIVU en détient une copie, la Voix des Sans Voix pour...

Sud-Kivu : Deux éléments Maï-Maï du groupe Hamakombo sont poursuivis pour crimes contre l’humanité

Le tribunal militaire de garnison de Bukavu a ouvert le procès contre 2 éléments Maï-maï du groupe Hamakombo, depuis le lundi 28 septembre 2020,...

Goma : le gouverneur Kasivita et Meersschaert ont échangé sur la coopération entre la Belgique et le Nord-Kivu

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, s'est entretenu, mercredi 23 septembre 2020 à Goma, une délégation du royaume de Belgique conduite par Stefan...

Sénat: Thambwe Mwamba a reçu les députés provinciaux de la Tshopo, porteurs des désidératas liés au développement de cette province

En séjour à kinshasa, depuis près d'un mois, les députés provinciaux de la Tshopo ont apporté sur la table du président du sénat, Alexis...

à la une