Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

SOCOC n’est « pas une société fictive, elle préfinance les travaux au Nord et Sud-Kivu et se fait rembourser »

- Publicité-

Citée comme société fictive et accusée de détournement des fonds dans l’exécution du programme de 100 jours du président Félix Tshisekedi, la société de construction SOCOC fait une mise au point pour couper court à ces allégations qui circulent sur les réseaux sociaux.

La SOCOC, qui exécute ses travaux dans le cadre du programme de 100 jours dans les provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu rassure que ces travaux se poursuivent normalement à ce jour dans les provinces concernées », affirme son cabinet d’avocats-conseils dans une mise au point numéro 335/CAB/ABN/2020, rendu public à Goma le 10 avril 2020.

- Publicité-

Cette société affirme préfinancer les travaux et se fait rembourser sur présentations des factures couvrant les travaux exécutés. _

« C’est au travers des banques auprès desquelles que le FONER effectue des traités, en vue d’honorer les factures des travaux exécutés au Nord et au Sud-Kivu », renseigne le document.

Parmi les travaux qui sont en construction, le cabinet des avocats-conseils de la SOCOC cite la route Beni-Kamango qui facilite les opérations des forces armées et d’autres qui sont encore en construction.

Il s’agit des tronçons routiers au Nord-Kivu et au Sud-Kivu, malgré plusieurs factures qui restent impayées.

Contrairement à ce qu’affirme le député Jacques Mamba, cité dans ce document parvenu à POLITICI.CD, disant que SOCOC est une entreprise fictive créée pour faciliter les détournements, les avocats-conseils assurent que la SOCOC a été créée à Goma, au Nord-Kivu, en juillet 2013 et immatriculée au registre de commerce en avril 2014 sous le numéro CD/GOM/RCCM/14-B-0023.

Cette société éclaire l’opinion en disant que, dans le Kasaï, les travaux n’ont jamais commencé par manque d’un montage financier de la part du FONER.

Thierry M. RUKATA

- Publicité -

1 COMMENT

  1. Que les travaux de 100 jours du Chef de l’État ne soient pas un moyen de voler le trésor public par certaines personnes sous l’étiquette d’entreprises

Laisser un commentaire

EN CONTINU