Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

COVID-19/Tshopo: L’agence Belge ENABEL offre des thermoflashes, des cache-nez et autres matériels sanitaires pour renforcer la surveillance

- Publicité-

Sur fond propre d’ENABEL, l’agence Belge au développement Le gouvernement provincial de la Tshopo dispose désormais de quelques matériels sanitaires en vue d’aider au renforcement de la surveillance et à la prise en charge des malades éventuels dûs au Coronavirus.

Il s’agit des matériels constitués des thermoflashes, chaises roulantes, brancards, chariots de soin, matelas, balances et des cache-nez. Ils ont été remis lundi 27 Avril au ministre provincial en charge de la santé publique.

- Publicité-

Joachim Ondendakemi précise cependant que la province a encore besoin d’autres matériels adéquats. Il appelle à cet effet aux autres partenaires d’en emboiter le pas.

« Si nous avons un cas bénin, nous pouvons le prendre en charge avec des moyens locaux puisque le traitement sera symptomatique. Mais s’il s’agit des cas avec complications nécessitant des respirateurs, nous n’avons ni équipement, ni matériel adéquat, ni encore moins de médicaments » a expliqué Joachim Ondendakemi à Radio Okapi.

La province de la Tshopo, non encore atteinte de la pandémie, réserve déjà des sites pour l’isolement des éventuels cas. À part l’hôpital Cinquantenaire, l’hôpital général de Kisangani est aussi réhabilité et équipé pour la prise en charge probable des cas.
Cependant, la surveillance reste au zénith dans toute la province afin de parer à toute éventualité.

Serge Sindani | ICI KIVU

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU