Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Ituri: Une milice « FPIC » attaque la position militaire de Marabo à Irumu, 14 morts dont 7 assaillants et 2 enfants

- Publicité-

Ce Lundi 04 Mai, le territoire d’Irumu s’est réveillé sous un rythme inhabituel suite à une attaque armée ciblée à une position militaire basée au centre de Marabo, près de 40 Km au sud de la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri.
Au cours des accrochages, 7 assaillants ont été tués et plusieurs grièvement blessés.

D’après nos confrères du magazine Bunia actualités qui citent des sources sécuritaires, 5 soldats loyalistes ainsi que deux enfants militaires ont également perdu la vie.
Ce qu’a porté à 14, le total de morts lors de ces combats frontales.

- Publicité-

D’après nos sources, tout est parti vers 5heures locales quand des hommes grandement armés ont investi cette position des forces loyalistes.
Ces ennemis sont identifiés, apprend-t-on, au nouveau groupe dénommé « Force patriotique et Intégrationniste du Congo » FPIC, ils sont situés dans le groupement Chini Ya kilima, dans la chefferie des Andisoma.

Le calme est revenu tard dans l’après-midi de ce lundi après cette unième Attaque de cette nouvelle milice moins connue que la CODECO, auteure des multiples exactions meurtrières dans la majeure partie de l’Ituri.
La dernière attaque de la FPIC remonte en Février dernier, souligne-t-on.
La situation sécuritaire reste volatile, depuis près d’un mois, dans plusieurs régions de province de l’Ituri, épicentre des violences intercommunautaires.

Serge Sindani
(@sergesindani01) | ICI KIVU

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU