Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Ituri: Plus de 500 maisons incendiées dans une double attaque attribuée à la milice CODECO à Mahagi

- Publicité-

Depuis Dimanche au lundi 11 Mai 2020, les localités d’Azii-Djupayamu et Pakenge situées dans le territoire de Mahagi en Ituri, ont été sous le feu.

Des attaques attribuées à la milice CODECO, coopérative pour le développement du Congo se sont multipliées pendant plusieurs heures dans cette partie de la RDC. Au cours de leurs forfaits, indique des sources dans la région à ICI KIVU, plus de 500 maisons ont été incendiées dont au moins 300 à Azii-Djupayamu et plus de 200 au village voisin à Pakenge.

- Publicité-

Dans leur passage, les miliciens ont aussi tués 2 personnes et blessés quatre autres.
Ces informations sont confirmées à ICI KIVU par le commissaire supérieur Crispin DOAGBILI, commandant de la PNC/Mahagi qui précise que des forces loyalistes ont intervenu à muscles afin de déjouer le pire des ces assaillants.
Il a cependant poursuivi que la situation est sous contrôle dans la région après ces mouvements des tensions qui ont causé un déplacement massif de la population.

Informons que ces attaques meurtrières interviennent alors qu’une délégation gouvernementale de l’Ituri séjourne à Mahagi afin d’évaluer la situation socio-sécuritaire et tenter d’apporter une paix durable et la coexistence Pacifique entre les communautés locales.

Serge Sindani / ICI KIVU

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU