Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Ituri: Jean Bamanisa en quête de la paix et de la cohésion sociale

- Publicité-

« Aucun programme ne pourra réussir si la paix n’est pas intégrale partout dans la province » a lancé mardi 12 Mai le gouverneur de l’Ituri lors de son allocution du lancement d’une série d’ateliers de réflexion pour la quête de la paix et de l’unité.
Ces échanges ont aussi pour but de trouver des résolutions Pacifiques aux conflits de l’Ituri afin d’amorcer le développement et le bien-être de toute la population.

Au cours de son allocution, Jean Bamanisa Saidi a invité les participants à ressortir dans toute convivialité un travail précis et de qualité.

- Publicité-

« Le dialogue doit être permanent et cette force que nous devons tirer du dialogue devra permettre à ce que les ituriens soient unis et forment un bloc  » a dit JBS dans des propos rapportés par Bunia actualités.

Y prennent part active, les différentes communautés notamment touchées d’une manière ou d’une autre par les atrocités des groupes armés dont la CODECO en actif dans les territoires de Djugu, Mahagi et Irumu.
Ces communautés locales ont 5 jours d’échanges afin de solutionner aux différents problèmes exogènes et endogènes des conflits dans cette partie du pays.
Elles mettront donc en oeuvre des recommandations pour la paix et le développement de l’Ituri.

Des centaines de leaders qui prennent part à ces activités constitueront un cahier de charge précis qui orientera les autorités tant nationales que provinciales pour l’entame du processus de la paix durable.
Il sera aussi question de recueillir les avis locaux notamment ceux des Alurs, Lendu, Mambisa, Hema, Bira, Ndo-Okebo, Nyali, Mambamusa et Libaru.

 » Les communautés doivent contribuer à sensibiliser leurs différents membres à la désolidarisation, à la dénonciation, à la résistance Pacifique et à livrer ces personnes qui militent dans les groupes armés. » a poursuivi le gouverneur de l’Ituri Jean Bamanisa.

Serge Sindani
(@sergesindani01) / ICI KIVU

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU