Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Bas-Uelé: La LRA refait surface, des pillages systématiques et plus de 50 personnes kidnappées à Bondo

- Publicité-

Au moins cinquante-cinq (55) personnes ont été victimes d’un Kidnapping lors des multiples assauts du groupe armé LRA, Armée de la résistance du Seigneur, entre le 18 et le 19 Mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uelé.

D’après des sources concordantes citées par la Radio Okapi, parmis les personnes enlevées figurent 20 femmes et 3 enfants.
Dans leurs assauts, les rebelles identifiés au groupe de la LRA de Joseph Kony, ont systématiquement pillés les biens de la paisible population notamment les vivres, les bétails et autres.

- Publicité-

Contactez, le chef de la localité de Bili conforme la nouvelle à Radio onusienne et plaide pour le renforcement des équipes militaires.

« Dans la localité de Baye, par exemple, en groupement Gulumbe, les éléments de la LRA ont tué par arme à feu, un conducteur de moto-taxi et ont emporté son engin.» déplore-t-il.

Cependant, Valentin Senga, gouverneur de la province du Bas-Uelé indique que 5 personnes sur les personnes prises en otage ont déjà été libérées.
Le patron de l’exécutif du Bas-Uelé plaide tout de même au gouvernement central de tirer une attention à cette partie frontalière avec la RCA, République Centre-Africaine afin d’assurer la sécurité de sa juridiction.

Près de deux ans plus tard, la LRA, mouvement armé du chef rebelle Joseph Kony, refait surface dans cette partie de la RDC.
Cette rébellion Ougandaise a été auteure de plusieurs exactions barbares dans le Bas-Uelé.

Serge Sindani

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU