Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Ituri: D’après l’UNICEF, les miliciens de la CODECO ont saccagé plus de 150 écoles lors des atrocités à Djugu, Mahagi et Irumu

- Publicité-

Dans un communiqué de presse cité par la Radio Okapi, Plus de cent cinquante (150) écoles ont été endommagées ou pillées dans les territoires Djugu, Mahagi et Irumu en Ituri, affectés par les atrocités du groupe armé CODECO, coopérative pour le développement du Congo, a rapporté jeudi l’UNICEF.

Le communiqué décrit autres violations graves des droits des enfants.
Il s’agit notamment « des viols, des tueries, des mutilations et des attaques contre des écoles et des structures sanitaires, dont vingt-deux ont été détruites.»

- Publicité-

D’après ce même rapport de l’UNICEF, les enfants sont « les principales victimes de récentes violences » en Ituri, qui ont entraîné le déplacement de plus de deux cent mille (200 000) personnes depuis la fin de l’année 2019.

Ce rapport révèle aussi que vingt-deux établissements de santé sont détruits ainsi que d’importants stocks de vaccins et des éléments de la chaîne du froid.

« le manque d’accès à un abri, à la nutrition, à la santé et à l’éducation a rendu les enfants particulièrement vulnérables aux abus, à la violence et à l’exploitation.» constate l’UNICEF qui poursuit avoir reçu en avril et mai « plus de cent allégations de graves violations des droits de l’enfant, telles que des viols, meurtres et mutilations.»

Par ailleurs, le Représentant de l’UNCEF en RDC, Edouard Beigbeder, appelle les humanitaires à agir rapidement pour éviter une crise qui mettrait en danger encore plus d’enfants.

Serge Sindani / ICI KIVU

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU