Le Groupe Léopards

Friday, February 26, 2021

Ituri: Les soldats Sud-Soudanais largement armés ont de nouveau traversé la frontière à Aru, témoigne une victime “torturée”

D’après un agent douanier commis à la douane de Kengezi-Base dans le territoire de Aru en Ituri, les soldats Sud-Soudanais, largement armés, ont de nouveau traversé la frontière le soir du dimanche 15 juin et ont investi le sol congolais en signant plusieurs actes de violences notamment des tortures et pillages systématiques.

Selon la victime, qui s’est confié à nos confrères du magazine en ligne Bunia actualités, ces militaires étrangers étaient estimés au nombre de 50 et ont d’abord encerclé les agents douaniers avant de procéder à toute forme de torture et enfin emporter plusieurs biens des paisibles citoyens.

« Ils nous ont encerclé et comme d’autres agents étaient loin, il n’y avait pas moyen pour qu’ils nous approchent au moment de la torture à cause de l’effectif élevé de ces soldats » témoigne la victime.

« Parmi les personnes touchées, il y a un agent de la police, un agent de l’ANR, un agent de la DGM, et celui de l’hygiène aux frontières.» a-t-il poursuivi.

D’après toujours ce témoignage, ces militaires bien identifiés ont emporté plusieurs biens notamment une arme AK47 appartenant à un agent de l’ordre.
Ils ont pillé une importante somme d’argent sur leur chemin.
Plusieurs agents commis à la douane de Kengezi-Base ont été blessés, témoigne-t-on.

Informons que depuis le début du mois de juin, une centaine de militaires du Soudan du Sud étaient signalés dans trois localités congolaises.
Les localités occupées sont entre autres Kimba, Liku et Nyangaray 1 dans la chefferie de Kakwas. Depuis lors, des voix se lèvent pour appeler au secours des paisibles citoyens qui habitent cette partie de l’Ituri afin d’une sécurité appropriée.
La semaine dernière, la communauté Kakwas a condamné ces actes d’incursions étrangères sur le sol congolais et a appelé aux réactions rapides du gouvernement Congolais.

Serge Sindani / ICI KIVU

1 COMMENT

  1. Masudi Besulana douglas

    L’irresponsabilité politique de nos autorités médiocre est entrain de sombrer le pays dans le chaos total. Des soldats étrangers qui entrent sur nôtre territoire et font ce qu’ils veulent en pillant et en torturant la population, ceci est la preuve de l’impuissance et de la médiocrité de nos dirigeants politique. Nous peuple devrions maintenant comprendre qu’il est temps de s’unir pour mettre fin à ce désordre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

EN CONTINU

Minembwe : « Tous les Congolais méritent l’opportunité de vivre en tranquillité et sans menace des groupes armés » Mike Hammer

Apres le Nord-Kivu, l’ambassadeur des Etas Unis d’Amerique en RDC, Mike Hammer est au Sud-Kivu toujours dans l’Est de la RDC. Ce mercredi 30 septembre,...

Tshopo : “vives inquiétudes” de l’ONG VSV sur la vie de Dismas Kitenge, menacé de mort

Dans un communiqué de presse rendu public lundi 28 septembre 2020, dont ICI KIVU en détient une copie, la Voix des Sans Voix pour...

Sud-Kivu : Deux éléments Maï-Maï du groupe Hamakombo sont poursuivis pour crimes contre l’humanité

Le tribunal militaire de garnison de Bukavu a ouvert le procès contre 2 éléments Maï-maï du groupe Hamakombo, depuis le lundi 28 septembre 2020,...

Goma : le gouverneur Kasivita et Meersschaert ont échangé sur la coopération entre la Belgique et le Nord-Kivu

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, s'est entretenu, mercredi 23 septembre 2020 à Goma, une délégation du royaume de Belgique conduite par Stefan...

Sénat: Thambwe Mwamba a reçu les députés provinciaux de la Tshopo, porteurs des désidératas liés au développement de cette province

En séjour à kinshasa, depuis près d'un mois, les députés provinciaux de la Tshopo ont apporté sur la table du président du sénat, Alexis...

à la une