Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Tshopo: Pénurie de carburant à la pompe, des solutions envisagées

- Publicité-

Il s’observe depuis plus d’une semaine, une effervescence dans la ville de Kisangani avec des manifestations des motocyclistes (motards) à travers les grandes artères. Ceux-ci manifestent leur ras-le-bol face à la pénurie des carburants à la pompe des nombreuses stations-services.
Cette pénurie est conséquente de la hausse des prix des produits pétroliers.
Un litre de carburant qui se vendait à 1400 FC est passé à double et ou, triple fois de ce prix.

Informé de la situation, le Gouverneur de la Tshopo a convoqué Lundi les opérateurs économiques œuvrant dans le secteur pétrolier.
En concert, plusieurs décisions ont été prises pour en fin soulager les attentes des motocyclistes.

- Publicité-

D’après le compte-rendu de la dite réunion parvenu à ICI KIVU, Il a été demandé à la SEP CONGO d’approvisionner les stations COBIL et ENGENS en carburant avec le stock stratégique.

« Le Gouverneur a strictement interdit de vendre le carburant à ceux qui se présentent avec les bidons dans les stations service et enfin, avec les importateurs de l’EST ,attendre les retombées des pourparlers entre le Gouvernement provincial de la Tshopo et le gouvernement central en terme d’exonération ou autre solution. » C’est cela la décision finale qui a sanctionné la rencontre qui a mis autour du gouverneur de province, les importateurs des produits pétroliers de l’EST et ceux de l’ouest, aussi de leurs collaborateurs.

Une situation créée de suite aux subventions et exonérations que bénéficient les importateurs de l’OUEST qui leur permettent de vendre suivant la structure de prix fixé par le gouvernement central soit , de 1400FC pour le super et 1500FC le gasoil, au grand dam de ceux de l’EST qui sont privés de cette exonération.

Dans l’entre-temps, pour une solution définitive au problème, le Gouverneur de province et son gouvernement s’engagent à mener les pourparlers avec le gouvernement central afin d’envisager une solution définitive à ce problème en terme d’exonération en vue d’aboutir à l’unicité des prix de carburant sur toute l’étendue du pays.
il est à retenir que, le prix de l’essence à la pompe pour les importateurs de l’Ouest demeure à 1400FC le super, 1500FC le gasoil, note un communicateur proche du gouvernorat de la Tshopo.

Notons que cette situation a créé un désastre dans le transport urbain. Plusieurs boyomais s’apprêtent désormais les deux pieds pour sortir vu la hausse des prix des courses urbaines.

Serge SINDANI / ICI KIVU

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU