Le Groupe Léopards

Sunday, February 28, 2021

Vers la fin d’une des plus grandes milices de l’Est, le NDC/Rénové annonce la destitution de Guidon à la tête du mouvement et réitère sa volonté de se rendre aux FARDC

Les membres du haut commandement du mouvement politico-militaire Nduma Defense of Congo/Rénové, ont destitué le chef milicien, Shimiray Mwisa Guidon, de son poste de commandant en chef du mouvement NDC/Rénové.

Dans leur communiqué signé ce mercredi 8 juillet, le haut commandement de ce mouvement rebelle actif dans les territoires de Masisi, Rutsuru, Walikale et Lubero en province du Nord-Kivu, reproche à leur chef leader destitué d’un comportement déviationniste à l’endroit des idéaux du mouvement NDC/R.

” lesquels idéaux donnent un sens à la lutte que nous menons contre les Génocidaires rwandais FDLR, ce qui fait de nous un mouvement respectueux des droits humains et droit international humanitaire, passionné par la paix, le développement et la stabilité de nos populations” peut on lire dans ce communiqué.

Ce général auto proclamé est aussi accusé des violations graves du droit international humanitaire et droit humain qui ont coûté des sanctions du conseil de sécurité des Nations Unies en date du premier janvier 2018 et un mandat d’arrêt de la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu en 2019.

Le haut commandement du mouvement NDC/Rénové a, à cette occasion promu, Bwira Gilbert, nouveau commandant en chef du mouvement en remplacement de Shimiray Guidon.

Le nouveau commandant aura à ses côtés Mapenzi Fidel Maik et Mparanya Bafose Deo promus respectivement commandant second chargé des opérations et renseignant et commandant second chargé de l’administration et logistique.

Ce mouvement se dit près à déposer les armes et à quitter la brousse le plus tôt possible tout en espérant que “Le gouvernement congolais tiendra compte de son nouveau cahier de charge”.

Le NDC/R sollicite à la communauté nationale et internationale de soutenir et s’approprier cette démarche visant à restaurer la paix et l’autorité de l’état à l’Est de la RDC particulièrement et dans la sous-région des grands lacs en général.

CE mouvement appelle la population de la zone sous son contrôle au calme et à faire confiance au président de la république Félix Tshisekedi.

Le Nduma Defense of Congo/Rénové a été accusé de bénéficier de l’appui de l’armée congolaise et rwandaise en 2019.

Nous apprenons tout de même que depuis matin de ce jeudi 9 juillet, le quartier général de cette rébellion est sous contrôle de l’armée congolaise.

Merveilles Kiro

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

EN CONTINU

Minembwe : « Tous les Congolais méritent l’opportunité de vivre en tranquillité et sans menace des groupes armés » Mike Hammer

Apres le Nord-Kivu, l’ambassadeur des Etas Unis d’Amerique en RDC, Mike Hammer est au Sud-Kivu toujours dans l’Est de la RDC. Ce mercredi 30 septembre,...

Tshopo : “vives inquiétudes” de l’ONG VSV sur la vie de Dismas Kitenge, menacé de mort

Dans un communiqué de presse rendu public lundi 28 septembre 2020, dont ICI KIVU en détient une copie, la Voix des Sans Voix pour...

Sud-Kivu : Deux éléments Maï-Maï du groupe Hamakombo sont poursuivis pour crimes contre l’humanité

Le tribunal militaire de garnison de Bukavu a ouvert le procès contre 2 éléments Maï-maï du groupe Hamakombo, depuis le lundi 28 septembre 2020,...

Goma : le gouverneur Kasivita et Meersschaert ont échangé sur la coopération entre la Belgique et le Nord-Kivu

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, s'est entretenu, mercredi 23 septembre 2020 à Goma, une délégation du royaume de Belgique conduite par Stefan...

Sénat: Thambwe Mwamba a reçu les députés provinciaux de la Tshopo, porteurs des désidératas liés au développement de cette province

En séjour à kinshasa, depuis près d'un mois, les députés provinciaux de la Tshopo ont apporté sur la table du président du sénat, Alexis...

à la une