Le Groupe Léopards

Monday, March 1, 2021

Rescapé du crash miraculeux le 08 juillet 2011 à l’aéroport de Bangboka, 9 ans après, Dismas Kitenge ne garde plus une pensée épouvantée

8 juillet 2011- 8 juillet 2020, il y a neuf (9) ans jour pour jour depuis qu’il y a eu crash miraculeux d’un avion de la compagnie aérienne Hewa Bora à l’aéroport de Bangboka/Kisangani.

Au moins 120 passagers et personnels étaient à bord de l’avion dont plus 100 avaient péri. Seule une dizaine des rescapés.
Parmi ceux-ci, le président de l’ONG Groupe LOTUS Dismas Kitenge, le Général Dieudonné Amuli et une dizaine d’entre-eux. La majorité des victimes sont non indemnisées jusqu’à ces jours.

Se confiant en exclusivité sur ICI KIVU ce mercredi 08 juillet, le Président honoraire de la fédération internationale des droits humains, ne garde en tout cas plus une pensée terrifiée.
Ce risque lui a donné une vigueur de continuer sa lutte de la défense des droits de l’homme.

“Je rends tout d’abord grâce à Dieu et je pense à toutes les victimes de ce crash, survivantes et des morts ainsi qu’à leurs familles.” a-t-il introduit son émotion.

« Ces failles dûes à la négligence de nos autorités qui n’accomplissent pas d’efforts pour procurer au pays de meilleurs appareils et de la sécurité à tous les niveaux doivent rendre toute la population congolaise exigeante sur cette question.»

« Je revenais d’une mission des droits humains et pour les droits humains j’ai pris ce risque. Je n’ai pas dégouté les avions pour continuer à réaliser mon sacerdoce des droits humains. Je me souviens de cet élan de solidarité locale, nationale et internationale pour me témoigner du soutien, de l’amitié et de la solidarité qui ont convaincu une fois de plus ma famille de l’utilité de mon engagement en faveur des droits humains.» a raconté Dismas Kitenge.

Et d’ajouter:

« Merci à Mgr Marcel Utembi, à tous et toutes qui ont prié et pensé ce jour à toutes les victimes de ce crash de Kisangani dont l’évêque d’Isangi qui nous a quitté. Je pense à mon voisin d’avion et de l’hôpital, le Général Amuli, actuel commandant de la police nationale congolaise. Merci et encore grand merci à de nombreuses personnes et institutions.»

Parmis les victimes de ce crash, deux opérateurs économiques les plus reconnus de Butembo, une ville commerciale du Nord-Kivu, étaient morts.
Il s’agit du renommé PALOS et de son collègue Mahembe.

Ce mercredi 08 juillet 2020 à Kisangani, la journée est passée de manière inaperçue dans le chef des habitants de la Tshopo.

Serge SINDANI / ICI KIVU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

EN CONTINU

Minembwe : « Tous les Congolais méritent l’opportunité de vivre en tranquillité et sans menace des groupes armés » Mike Hammer

Apres le Nord-Kivu, l’ambassadeur des Etas Unis d’Amerique en RDC, Mike Hammer est au Sud-Kivu toujours dans l’Est de la RDC. Ce mercredi 30 septembre,...

Tshopo : “vives inquiétudes” de l’ONG VSV sur la vie de Dismas Kitenge, menacé de mort

Dans un communiqué de presse rendu public lundi 28 septembre 2020, dont ICI KIVU en détient une copie, la Voix des Sans Voix pour...

Sud-Kivu : Deux éléments Maï-Maï du groupe Hamakombo sont poursuivis pour crimes contre l’humanité

Le tribunal militaire de garnison de Bukavu a ouvert le procès contre 2 éléments Maï-maï du groupe Hamakombo, depuis le lundi 28 septembre 2020,...

Goma : le gouverneur Kasivita et Meersschaert ont échangé sur la coopération entre la Belgique et le Nord-Kivu

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, s'est entretenu, mercredi 23 septembre 2020 à Goma, une délégation du royaume de Belgique conduite par Stefan...

Sénat: Thambwe Mwamba a reçu les députés provinciaux de la Tshopo, porteurs des désidératas liés au développement de cette province

En séjour à kinshasa, depuis près d'un mois, les députés provinciaux de la Tshopo ont apporté sur la table du président du sénat, Alexis...

à la une