Le Groupe Léopards

Wednesday, March 3, 2021

Kisangani: victime d’une « tentative de corruption » après un service « détestable » par la société Orange RDC, un client menace d’aller à la justice

Kisangani: victime d’une « tentative de corruption » après un service « détestable » par la société Orange RDC, un client menace d’aller à la justice

À Kisangani, chef-lieu de la Tshopo, un client, passionné au réseau Orange RDC, il y a plus près de cinq (5) ans, a, ce vendredi 10 juillet 2020, confirmé à ICI KIVU une « tentative de corruption » entreprise par cette société de télécommunication, quelques jours après l’expression d’abus de sa confiance par les services Orange en RDC.

Dans une lettre datée du 03 juillet, Me François David Alauwa, comme c’est lui qu’il s’agit, a fait part de sa “profonde consternation” à cette maison de télécommunication pour ses “mauvaises” qualités de ses services notamment en lui privant la communication sous toutes ses formes.

D’après lui, Orange RDC lui a, à l’insu, accordé, 10 dollars pour les crédits voix en termes de réparation des préjudices causés.
Ce qu’il condamne et qualifie « d’une tentative de corruption » afin de minimiser la gravité des faits.

“J’ai été surpris après mon achat de 500 unités, que j’avais du coup des unités équivalantes à 15 dollars. J’ai compris afin que Orange m’avait envoyé les unités de 10$. (…) Cette somme s’apparente à une corruption et je l’ai aussitôt rembourser…” a expliqué Me Alauwa devant la presse.

Dans la même empreinte, plusieurs erreurs matérielles délibérées ont été dénichées à la lettre de réponse de cette société du 6 juin 2020 dont une copie lui est parvenue le 8 juillet avec comme objet la réponse à sa lettre du 2 juillet, pourtant adressée plutôt le 03 juillet.
Me Alauwa note aussi une nette confusion sur son propre numéro d’utilisateur par la société Orange.

Ainsi, face au brouillage entretenu, cet avocat au Barreau de la Tshopo estime impérieusement qu’une lumière doit être faite. Il ne manche en tout cas pas ses mots, « je vais ester la société Orange en justice.»

« Dans un proche temps, je vais déposer ma plainte contre la société Orange RDC, parce que je ne comprends pas à quel point je mérite ses dix dollars ou non.» a martelé Me François David Alauwa.

Il appelle pendant ce temps toute personne qui serait aussi bien “victime” par les services dégradants de la maison Orange de se joindre d’une manière ou d’une autre à une campagne collective contre ces manœuvres.

Cependant, face à toute attente, une plainte individuelle contre Orange RDC est en gestation afin que les préjudices soient pris en considération et qu’il y ait réparation.

Serge SINDANI (@sergesindani01) / ICI KIVU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

EN CONTINU

Minembwe : « Tous les Congolais méritent l’opportunité de vivre en tranquillité et sans menace des groupes armés » Mike Hammer

Apres le Nord-Kivu, l’ambassadeur des Etas Unis d’Amerique en RDC, Mike Hammer est au Sud-Kivu toujours dans l’Est de la RDC. Ce mercredi 30 septembre,...

Tshopo : “vives inquiétudes” de l’ONG VSV sur la vie de Dismas Kitenge, menacé de mort

Dans un communiqué de presse rendu public lundi 28 septembre 2020, dont ICI KIVU en détient une copie, la Voix des Sans Voix pour...

Sud-Kivu : Deux éléments Maï-Maï du groupe Hamakombo sont poursuivis pour crimes contre l’humanité

Le tribunal militaire de garnison de Bukavu a ouvert le procès contre 2 éléments Maï-maï du groupe Hamakombo, depuis le lundi 28 septembre 2020,...

Goma : le gouverneur Kasivita et Meersschaert ont échangé sur la coopération entre la Belgique et le Nord-Kivu

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, s'est entretenu, mercredi 23 septembre 2020 à Goma, une délégation du royaume de Belgique conduite par Stefan...

Sénat: Thambwe Mwamba a reçu les députés provinciaux de la Tshopo, porteurs des désidératas liés au développement de cette province

En séjour à kinshasa, depuis près d'un mois, les députés provinciaux de la Tshopo ont apporté sur la table du président du sénat, Alexis...

à la une