Le Groupe Léopards

Friday, March 5, 2021

Au conseil de sécurité de l’ONU, Dismas Kitenge Senga décrit de vive voix la situation sécuritaire à l’Est de la RDC, un défis « majeur » pour l’armée congolaise et la Monusco

Invité au conseil de sécurité de l’ONU, Organisation des Nations-Unies tenu en début Juillet 2020 depuis New-York par vidéo conférence sous la présidence de la République d’Allemagne, Dismas Kitenge Senga a passé au peigne fin la situation sécuritaire globale à l’Est de la RDC, caractérisée actuellement par « des menaces des armées étrangères et la résurgence des groupes armées » commettant des atrocités sur des populations civiles.

Dans son intervention du 07 juillet, le président de l’ONG Groupe LOTUS, une organisation de défense des droits humains basé à Kisangani, a décri de vive voix, devant les hôtes des Nations-Unies que « la neutralisation des groupes armés dans la partie Est du pays constitue un défi majeur à l’armée congolaise et aux forces de la Monusco qui l’appuient.»

“Au niveau sécuritaire, sur le territoire sous contrôle du gouvernement, les forces de sécurité et de défense font face à un problème d’unité de commandement, de dysfonctionnement, d’insuffisance de moyens et d’inefficacité à défendre l’intégrité territoriale, menacée actuellement par des incursions des armées des pays voisins sur le sol Congolais, mais aussi et surtout à sécuriser les personnes et leurs biens.” a fait savoir Dismas Kitenge.

“Dans les zones en conflits armés, malgré quelques succès contre les ADF-NALU dans le territoire de Beni, la neutralisation de tous les groupes armés actifs dans la partie Est du pays constitue un défi majeur à l’armée congolaise et aux forces de la Monusco qui l’appuient.”

Et d’ajouter que “la résurgence des éléments du groupe armé LRA dans la province des Bas-Uelé et Haut-Uelé commettant des atrocités sur des populations civiles fait craindre une escalade de la violence surtout à cause de la faible présence de l’armée congolaise et de l’absence totale des unités civiles et militaires de la Monusco.”

Le conseil de sécurité de l’ONU a tout de même été mis au parfum de l’activisme du groupe armé, la CODECO, encore sous menace atroce de la province de l’Ituri.

“En Ituri, l’activisme du groupe armé, la CODECO, par la commission des atrocités grâce contre les populations locales constitue une menace sérieuse à la paix et la sécurité dans cette région.” a poursuivi Dismas Kitenge Senga.

Il a par ailleurs noté que « les difficultés de mise en place d’une politique efficace et cohérente de la mobilisation, de désarmement et de la réinsertion sociale des groupes armés sont un défis important au processus de la pacification de la partie Est du pays.»

Dans cette même option, martèle Dismas Kitenge, la situation des droits humains dans ce contexte fragile, trouve impactée par la commission des violations fréquentes des droits humains, l’impunité de la plus part de leurs auteurs et les difficultés de mise en œuvre des réformes nécessaires et urgentes pour l’amélioration de la situation et avènement d’un État du droit en RDC.

Serge SINDANI
(@sergesindani01) / ICI KIVU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

EN CONTINU

Minembwe : « Tous les Congolais méritent l’opportunité de vivre en tranquillité et sans menace des groupes armés » Mike Hammer

Apres le Nord-Kivu, l’ambassadeur des Etas Unis d’Amerique en RDC, Mike Hammer est au Sud-Kivu toujours dans l’Est de la RDC. Ce mercredi 30 septembre,...

Tshopo : “vives inquiétudes” de l’ONG VSV sur la vie de Dismas Kitenge, menacé de mort

Dans un communiqué de presse rendu public lundi 28 septembre 2020, dont ICI KIVU en détient une copie, la Voix des Sans Voix pour...

Sud-Kivu : Deux éléments Maï-Maï du groupe Hamakombo sont poursuivis pour crimes contre l’humanité

Le tribunal militaire de garnison de Bukavu a ouvert le procès contre 2 éléments Maï-maï du groupe Hamakombo, depuis le lundi 28 septembre 2020,...

Goma : le gouverneur Kasivita et Meersschaert ont échangé sur la coopération entre la Belgique et le Nord-Kivu

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, s'est entretenu, mercredi 23 septembre 2020 à Goma, une délégation du royaume de Belgique conduite par Stefan...

Sénat: Thambwe Mwamba a reçu les députés provinciaux de la Tshopo, porteurs des désidératas liés au développement de cette province

En séjour à kinshasa, depuis près d'un mois, les députés provinciaux de la Tshopo ont apporté sur la table du président du sénat, Alexis...

à la une