Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Nord-Kivu/Beni: victime des activismes ADF, la société civile de Mamove outillée des capacités des principaux acteurs locaux de protection

- Publicité-

Une délégation des Affaires civiles de la MONUSCO, conduite par le Coordonnateur adjoint de la Section, Merault Ahouangansi s’est rendue le week-end dernier à Mamove, 57 km au nord de Beni, dans le Nord-Kivu. Là, en collaboration avec les autorités locales, un atelier a été organisé pour renforcer les capacités des principaux acteurs locaux de protection, rapporte une dépêche de la Monusco.

Au moins 28 personnes, dont 5 femmes, ont participé à cette activité ; notamment les autorités locales, les membres du Comité local de protection (CLP), mais aussi ceux de la Société-civile.

- Publicité-

Cette activité visait surtout à contribuer au renforcement des outils de protection communautaire, des mécanismes d’alerte précoce et de protection, pour amener les populations à prévenir et répondre aux menaces de protection.

L’occasion, poursuit la dépêche de la Monusco exploité par ICI KIVU, a permis aussi à la délégation d’informer les participants sur la nouvelle stratégie de «protection par projection» mise en place par la Force MONUSCO et qui consiste à avoir de moins en moins de bases fixes sur le terrain, mais plus de bases temporaires pour faire face à des situations du moment.

Il a été aussi question de la possible fermeture et relocalisation prochaine de la base de Mamove vers une zone moins calme pour venir en appui aux FARDC et aux efforts en cours pour éradiquer les groupes négatifs.

Les participants, de leur côté, ont reconnu à l’unanimité l’amélioration de la situation sécuritaire grâce à la présence de la MONUSCO et des FARDC dans la zone, indique-t-on. Cela s’est traduit, disent-ils, par un retour progressif de la population dans la localité, même s’ils reconnaissent qu’il y a encore la présence des ADF et des groupes Maï-Maï dans la région.

Serge SINDANI / ICI KIVU

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU