Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Accusée « d’une tentative de corruption », la société Orange RDC recadre son client David Alauwa et parle d’une « atteinte à son honneur »

- Publicité-

Dans un point de presse tenu le 10 juillet à Kisangani et relayé par ICI KIVU, média filial de POLITICO.CD, la société de communication Orange RDC a été pointée du doigt par son client Me Jean-François David Alauwa « d’entretenir une tentative de corruption », après qu’il a été victime des services Orange lui privant la communication sous toutes ses formes.

Me Jean-François David Alauwa, avocat au barreau de la Tshopo, avait fait part de sa « profonde consternation » dans une lettre datée du 03 juillet et exploitée par ICI KIVU. D’après lui, la maison de télécommunication Orange lui a offert des crédits équivalant à 10 dollars américains en termes de réparation des préjudices subis. Ce qu’il qualifiait cependant « d’une tentative de corruption. »

- Publicité-

Pour la société Orange RDC SA, de tels propos, quels que soit le mécontentement du client, sont en effet « diffamatoires » dit-il.
Cette entreprise de télécommunication se dit indignée par des propos tenus et diffusés sur les réseaux sociaux par l’avocat Jean-François David Alauwa.

Dans sa réplique par une lettre du 14 juillet rapportée à ICI KIVU, Orange regrette que son client l’accuse d’une corruption et lui recadre.

« En effet, nous avons là une confusion qui est faite entre un geste commercial à un client ayant une expérience impactée négativement par des problèmes techniques (opération courante) et un quelconque acte de corruption » explique la société qui ajoute « qu’en effet, la société Orange a offert un montant de dix dollars américains (10$) à Mr Alauwa sous forme de crédit d’appel après avoir constaté un retard dans son rechargement d’un montant de 2$. Ce qui est un geste commercial habituel qui relève de l’entière discrétion de la société.»

À Orange RDC de poursuivre: « la corruption est totalement contraire à l’éthique et aux pratiques du groupe Orange tant en République démocratique du Congo qu’à travers le monde. En outre, se prétendant avocat, Mr David Alauwa ne peut ignorer que la corruption est une infraction pénale.»

Ainsi, en perspective, la société Orange RDC attend, renchérit-elle, saisir les instances ordinales (le conseil de l’ordre des avocats) et les cours et tribunaux compétants afin d’obtenir « une juste réparation pour atteinte à son honneur et à sa réputation. »

Serge SINDANI / ICI KIVU

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU