Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Beni : Après la libération de 79 détenus, le directeur de la prison de Kangbayi alerte sur des conditions « inhumaines » dans cette maison carcérale

- Publicité-

79 détenus ont été libérés de la prison centrale de Beni-Kangbayi(Nord-kivu) après avoir bénéficié une grâce présidentielle dans le cadre de lutter efficacement contre le Coronavirus.

D’après le maire a.i de la ville de Beni qui a présidé cette cérémonie , » c’est dans le cadre de désengorger les maisons carcérales que ceux-ci ont été libérés. la plupart d’entre eux sont ceux qui étaient poursuivis pour des faits dits bénins » a indiqué à cette occasion, Bakwanamaha Modeste, qui a précisé que pour ce jour il s’agit de la première vague qui a été concernée et d’autres pourront profiter de la libération conditionnelle.

- Publicité-

L’autorité urbaine a recommandé « aux heureux du jour » d’observer un comportement des bons citoyens dans la communauté pour qu’ils ne regagnent plus jamais la prison.

Certains bénéficiaires de cette grâce présidentielle ont remercié le président de la République pour son amour et promettent « servir d’exemple dans la communauté ».

Sentiment de satisfaction du directeur général de la prison centrale de Bangbai qui remercie le chef de l’État congolais qui a signé l’ordonnance présidentielle pour les prisonniers poursuivis pour « des faits dits bénins ».

Tsongo Makelele précise qu’avant cette libération, il y a avait 1 400 détenus, alors que cette maison a été construite pour recevoir 250 personnes.

Il alerte aussi sur les mauvaises conditions de vie, d’où son appel à l’aide aux près des organisations humanitaires et personnes de bonne volonté.

Azarias Mokonzi/Icikivu.com

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU