Le Groupe Léopards

Friday, February 26, 2021

«Des conflits inter communautaires ont servi de prétextes aux guerres en RDC, mais qu’est ce que nous y avons gagné individuellement et collectivement ? » Carly Nzanzu au dialogue social de Goma

Début ce jeudi 30 juillet à Goma du dialogue social entre communauté, dit « dialogue de vérité et sans tabous » initié par le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita .

Prévu jusqu’au 1er août, ce dialogue réunit à Goma plusieurs autorités provinciales et des représentants des communautés mais aussi des leaders d’opinions en province.

Le gouverneur de la province a, lors de son discours d’ouverture, rappelé que ce dialogue vise à la consolidation de la paix, la cohésion sociale et stabulation de la province « au delà des divergences et diversités qui caractérisent toute communauté humaine établie sur un même territoire ».

« Cependant il y a lieu de reconnaître qu’au Nord-Kivu, la conflictualité a entraîné et entraîne encore des conséquences fâcheuses au delà de l’ordinaire » a lancé Carly Nzanzu Kasivita.

« Depuis le début des années 90, notre province est le théâtre des sicles de conflits allant des conflits liés a la survie jusqu’aux conflits identitaires entre différentes communautés identiques » indique-t-il.

Carly Nzanzu Kasivita en poursuivant son discours a rappelé que « ces conflits ont souvent servis de prétexte aux guerres connues ces dernières décennies en RDC déclenchées pour la plupart à partir de sa partie Est ».

« Nous devons nous poser une question simple ; qu’est ce que nous y avons gagné individuellement et collectivement ? » se demande le chef de l’exécutif provincial au Nord-Kivu.

« Le bilan de nos longs tiraillements étant largement négatif, il est important que nous nous regardions en face et que nous nous disions la vérité qui libère de l’énergie utile à la construction de la province, » insiste Carly Nzanzu Kasivita.

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu pense qu’il est aussi temps de redorer l’image de la province que ces font d’autres peuples qui vivent en dehors du Nord-Kivu. « Nos compatriotes qui vivent ailleurs ont une image du Nord-Kivu, des groupes armés, le pillage, l’exploitation illicite des ressources humaines».

« Il est plus que temps pour nous de recouvrer cette image de marque de peuple dynamique et entrepreneur, faisant de nouveau du Nord-Kivu le grenier de la RDC » a-t-il conclu.

Merveilles Kiro

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

EN CONTINU

Minembwe : « Tous les Congolais méritent l’opportunité de vivre en tranquillité et sans menace des groupes armés » Mike Hammer

Apres le Nord-Kivu, l’ambassadeur des Etas Unis d’Amerique en RDC, Mike Hammer est au Sud-Kivu toujours dans l’Est de la RDC. Ce mercredi 30 septembre,...

Tshopo : “vives inquiétudes” de l’ONG VSV sur la vie de Dismas Kitenge, menacé de mort

Dans un communiqué de presse rendu public lundi 28 septembre 2020, dont ICI KIVU en détient une copie, la Voix des Sans Voix pour...

Sud-Kivu : Deux éléments Maï-Maï du groupe Hamakombo sont poursuivis pour crimes contre l’humanité

Le tribunal militaire de garnison de Bukavu a ouvert le procès contre 2 éléments Maï-maï du groupe Hamakombo, depuis le lundi 28 septembre 2020,...

Goma : le gouverneur Kasivita et Meersschaert ont échangé sur la coopération entre la Belgique et le Nord-Kivu

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, s'est entretenu, mercredi 23 septembre 2020 à Goma, une délégation du royaume de Belgique conduite par Stefan...

Sénat: Thambwe Mwamba a reçu les députés provinciaux de la Tshopo, porteurs des désidératas liés au développement de cette province

En séjour à kinshasa, depuis près d'un mois, les députés provinciaux de la Tshopo ont apporté sur la table du président du sénat, Alexis...

à la une