Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Beni : 2 Août, l’ECiDé exige que « justice soit faite pour les victimes des massacres odieux »

- Publicité-

Conformément à l’appel lancé le 30 juin dernier par le président de l’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECiDé) Martin Fayulu, la sous fédération de Beni de ce parti a commémoré la date de génocide du peuple congolais ce 2 Août 2020.

C’est à travers une manifestation qui a eu comme lieu de départ le rond-point NRA pour une direction vers le cimetière de Masiani via celui de Kibangu où ont été déposés des gerbes de fleurs sur les tombes des victimes de Massacres et des martyrs de la paix dont Freddy Marcus et Obadi Muhindo, que cette date a été commémorée.

- Publicité-

Vêtue en noir, visage triste, les manifestants avaient des effigies sur lesquelles on pouvait lire, « 12 ans de génocide c’est assez, le peuple gagne toujours, il n’y a pas de Congo sans Beni ».

A l’occasion de la commémoration de cette journée, ce parti de Martin Fayulu est revenu sur certaines dates tragiques ayant caractérisé la motivation de cette journée

 » 22 ans jour pour jour, le 02 Août 1998 les troupes régulières du Rwanda, de l’Ouganda et du Bourundi ont envahi et occupé le territoire de la République démocratique du Congo violant ainsi l’intégrité territoriale et la souveraineté de notre pays. Dès le 04 1998 plus de 72 Officiers et des centaines de militaires congolais ont été sauvagement assassinés à l’aéroport de Kavumu à Bukavu par l’armée Rwandaise. Le 11 octobre 1995 le Mwami Bigaruka chef de la chefferie Bukumu en territoire de Nyiragongo a été assassiné ainsi que sa femme dans la série d’attaques aux mines antichars placées dans le cadre de préparatif de l’entrée de l’AFDL , le 23 Août 1998 à Kasika le chef coutumier Naluindi François est arrêté et ligoté sur la place publique par les militaires Rwandais son cœur est extrait et sa tête découpée en publique, son épouse enceinte est éventrée separée du fœtus pour être découper en morceaux et être livré en spectacle,… »

Consécutivement à cette situation, l’ECiDé Beni hausse le ton et exige « que justice soit faite pour les victimes de ces actes odieux, tout en recommandant aux nations unies, la reconnaissance de ce génocide et éventuellement l’instauration de sa commémoration au niveau mondial » peut on lire dans leur mémorandum.

C’était aussi une occasion pour ce parti de l’opposition de demander aux congolais partout au monde de prendre avec beaucoup de considération la date du 02 Août pour rendre hommage aux victimes de ce crime.

La manifestation s’est clôturée par l’exposition des images des victimes des massacres à Beni au siège du parti.

Azarias Mokonzi/Icikivu.com

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU