Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Goma : présentation de la deuxième phase du projet Fonds social pour la paix

- Publicité-

Le coordonnateur général du Fonds social de la République démocratique du congo, Ruffin Bo-elongo, a présenté, mercredi 16 septembre 2020 à Goma (Nord-Kivu), la phase 2 du « projet pour la stabilisation de l’est de la République démocratique du confort pour la paix » (STEP 2).

A partir du 26 novembre 2020, le Nord-Ubangi et le Masai Central vont rejoindre le petit cercle des provinces bénéficiaires des activités du feonds social de la République démocratique du coengo, réservé jadis aux seules provinces de l’est, notamment le Nord-Kivu, le Sud-kivu et l’Ituri.

- Publicité-

Ruffin Bo-elongo indique, dans une interview accordée à la radio unisienne, que la présence des réfugiés a beaucoup joué pour la sélection de cinq provinces visées par le nouveau projet.

« Les provinces, qui font face à cette question des réfugiés et de déplacements des populations, ont été ciblées. Et, les provinces, où il y a le problème de crise sanitaire, ont été ciblées. D’où, les cinq provinces : Nord-Kivu, Sud-kivu, Ituri, Kasaï Central et Nord-Ubangi », a-t-il précisé.

Le Kasaï Central va bénéficier d’environ 71 millions de dollars et le Nord-Ubangi de près de 93 millions USD sur les 445 millions USD libérés par la Banque mondiale pour cette deuxième phase de quatre ans.

Lors de cette phase, le Fonds social de la République entend mettre l’accent sur l’accès des communautés vulnérables aux moyens de subsistance et aux infrastructures de base, comme les écoles, les centres de santé et l’accès à l’eau potable, selon le plafond de ses interventions.

La première phase a pris fin le 30 juin 2020. Elle était de 134 millions de dollars, avec des résultats interprétés diversement par les participants à l’atelier.

Mis en œuvre par le Fonds social de la république (FSS) avec le financement de la Banque Mondiale à hauteur de 445 millions de dollars américains, le STEP 2 privilégie, notamment, l’amélioration des revenus des ménages vulnérables en République démocratique du Congo, parmi lesquels les réfugiés.

Et du coup, deux nouvelles provinces vont pouvoir bénéficier d’activités du Fonds social de la République démocratique du Congo jusqu’au 26 février 2024.

Alfred Héritier IMANI GAIUS

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU